Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Cour de Saint-Pierre

Cour de la cathédrale du nom de l'apôtre Pierre.

Cour de Saint-Pierre

Description

Pierre est un disciple de Jésus de Nazareth. Né au début de l'ère chrétienne en Galilée et mort selon la tradition vers 65 à Rome, il est un des douze Apôtres, parmi lesquels il semble avoir tenu une position privilégiée. Il est considéré comme saint par les Églises catholiques, orthodoxes et luthériennes, sous le nom de saint Pierre.

La construction de l'édifice actuel, commencée en 1160, s'est étendue, avec les reconstructions dues aux incendies, sur plusieurs siècles puisque la partie principale (la nef, la tour du Nord) est du XIIIe siècle, la tour du Midi, du XIVe (reconstruite en 1510), la chapelle des Macchabées, du début du XVe, le porche, du milieu du XVIIIe, et la flèche de la fin du XIXe.
Le cloître, détruit en 1721, servait de lieu de réunion au Conseil général qui vota en ce lieu, le 21 mai 1536, l'adoption définitive de la Réforme que Farel avait préchée dans la cathédrale le 8 août 1535.

La cathédrale Saint-Pierre a toujours été le haut lieu de la vie genevoise et, actuellement encore, on y voit s'y dérouler tous les quatre ans, en décembre, l'importante cérémonie de la prestation de serment du Conseil d'État devant le Grand Conseil réuni en séance extraordinaire.

Images

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Secteur 001: 149. Cour de Saint-Pierre - Rue de l'Évêché / Rue du Soleil-Levant

Anecdotes

Carte