Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin Théodore-BRET

En souvenir de Théodore Bret.

Chemin Théodore-BRET

Description

Famille du refuge protestant établie à Genève.

Après des études de théologie à l'Université de Genève, Théodore Bret (Genève, 3 septembre 1873- Genève, 28 décembre 1951) partit pour l'Alsace, puis pour la France. Il fut tour à tour suffragant à Mulhouse de 1898 à 1899 et à Mars dans l'Ardèche en 1899. De retour à Genève, il fut consacré en 1900 et prit la direction de la paroisse d'Avully de 1901 à 1909, avant de passer à Vandoeuvres où il exerça le ministère pastoral de 1909 à 1942.

Tout au long de ces années, Théodore Bret fut très apprécié par la population de Vandoeuvres et des communes voisines. Il fut de 1904 à 1906, le secrétaire de la Compagnie des Pasteurs et son modérateur en cercles protestants. Malgré ses occupations rurales, il s'intéressa de près aux malades de l'hôpital ophtalmique Butini, comme à l'œuvre des protestants disséminés. Il occupa également la charge d'aumônier de la clinique psychiatrique. Le pasteur Bret termina sa vie à Vandoeuvres où il est enterré.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Au chemin, sans issue, partant du chemin de la Blonde en direction sud.

Anecdotes

Carte