Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin Paul-Henri-MALLET

En hommage à Paul-Henri Mallet, historien.

Chemin Paul-Henri-MALLET

Description

A la fin du XVIIIe siècle, Paul-Henri Mallet (1730-1807) était un historien célèbre qui joue un rôle important dans l'histoire culturelle européenne par ses travaux inédits sur les civilisations nordiques. Il fut également professeur à l'Académie et historien au Danemark, auquel Mlle Hélène Stadler a consacré une thèse de doctorat.

Né à Genève, d'une famille de réfugiés français établie dans la cité dès la fin du XVIe siècle, Paul-Henri Mallet poursuit au Collège,puis à l'Académie, des études de lettres, à 20 ans, il part pour l'Allemagne où il est précepteur à la cour du prince de Lusace. Appelé à la même fonction à la cour du Danemark, il s'y rend en 1752, et y édifie sa renommée. Là, il dispose d'assez de temps pour se consacrer à ses travaux personnels : il entreprend alors un "Histoire du Danemark" depuis ses origines jusqu'au XVIIIe siècle. Cet ouvrage va faire de lui l'historiographe officiel de ce pays.

En étudiant les langues nordiques, l'historien retrouve et traduit d'anciens poèmes islandais d'une extraordinaire richesse; c'est en effet tout la mythologie des civilisations encore peu connues du nord de l'Europe, qui se trouve dès lors, mise au jour. Cette immense richesse n'échappe ni à ses contemporains, ni aux grands romantiques du siècle suivant qui voient en lui un de leurs précurseurs ; ainsi, Goethe, Hugo et Herder utilisèrent souvent - toujours sans le nommer - les travaux de Paul-Henri Mallet.

Après avoir passer dix ans au Danemark, l'historien séjourne dans plusieurs pays européens, puis revient à Genève. Il participe à la vie mondaine de la ville, dînant fréquemment avec le docteur Tronchin chez Voltaire aux Délices, ou alors recevant les érudits genevois et étrangers dans sa nouvelle propriété du Vallon. Dans une lettre à son frère, datée d'avril 1761, il décrit ainsi sa nouvelle résidence :

"J'ai dix pauses de terrain dont six de vigne, une maisonnette neuve, une situation fort champêtre au bord de la Seyme, à côté du bois et bosquet qui est en bas des Bourgeries, Je l'ai baptisé Le Vallon et je me partagerai entre cette retraite et la Boissière."

Il se trouve cependant mêlé aux troubles qui agitent la République à la fin du XVIIIe siècle, et son engagement au côté des aristocrates au moment de la Révolution l'oblige à s'exiler à Rolle. (1792-1801) Jusqu'à la fin de sa vie, Paul-Henri Mallet garde des contacts épistolaires avec ses amis allemands et scandinaves. Cela lui permet de continuer à rassembler les documents originaux nécessaires pour remplir sa charge d'historiographe des maisons princières allemandes, et écrire sur l'histoire de l'Europe du Nord. A sa mort, Paul-Henir Mallet laisse, outre son "Histoire du Danemark" en quatre volumes, une traduction de poèmes islandais, "Edda, Monuments de la mythologie et de la poésie des anciens peuples du Nord" et une "Histoire des Suisses ou Helvétiens".

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Part du chemin de Bougeries en direction sud-ouest, sans issue.

Anecdotes

Carte