Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin A.-P.-De-MONTESQUIOU

Général et homme politique français (1756-1832)

Chemin A.-P.-De-MONTESQUIOU

Description

Anne-Pierre, marquis de Montesquiou-Fezensac (1756-1832) fut général et homme politique français pendant la période révolutionnaire. Maréchal de camp, il est élu député de la noblesse parisienne aux Etats-Généraux de 1789; l'un des premiers membres de cet ordre à rallier le Tiers-Etat, il est nommé au grade de lieutenant général (1791) . A ce titre, il est à la tête des troupes qui, occupant la Savoie dès le printemps 1792, arrivent aux portes de Genève. Il accepte alors d'entrer en négociation avec les magistrats genevois et signe le Traité de Carouge, stipulant que les troupes suisses doivent quitter la ville mais qu'en contrepartie les armées françaises se retireront à dix-lieues. Les législateurs parisiens refusent ce traité et lancent même une accusation contre le général de Montesquiou, jugé trop aimable avec ses adversaires. Celui-ci parvient à se réfugier à Genève et ne retournera en France que 3 ans plus tard.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Il est donné le nom de A.-P.-De-MONTESQUIOU, à l'artère sans issue partant du chemin Charles-BORGEAUD n°7, en direction du Sud-Ouest. Ce nom rappelle le Général Anne-Pierre De Montesquiou (1739-1798), commandant des troupes françaises qui envahirent la Savoie en 1792 et respecta l'indépendance de la République de Genève.

Anecdotes