Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin MESTREZAT

Famille de pasteurs, professeurs et magistrats

Chemin MESTREZAT

Description

Ancienne famille du pays de Gex, reçue à la bourgeoisie en 1524 qui a donné plusieurs théologiens, pasteurs et professeurs, en particulier:

  • Jean Mestrezat (1592-1657), théologien, pasteur à Charenton (1614) qui se fit connaître à la cour de France par ses brillantes controverses contre les jésuites; auteur de nombreux ouvrages et sermons religieux.
  • Domaine Mestrezat (1583-1658), six fois syndic puis premier syndic; fondateur en 1628 de la Chambre des blés qui rendit de grands services jusqu'à la fin du XVIIIe siècle.
  • Philippe (1618-1690), nommé pasteur à Genève en 1644, partisan de la théologie de la grâce de Moïse Amyraut (universalisme hypothétique), il entra en conflit avec la majorité de la Compagnie des pasteurs. Il fut également professeur de philosophie et de théologie.
  • Abraham (1651-1721), avocat à Orléans puis à Genève où il fut chargé de plusieurs missions diplomatiques à l'étranger. Il revint à Genève et fut syndic en 1710. Il refusa l'offre du roi de Prusse d'entrer à son service comme ministre d'Etat.
  • Benoît-Aimé (1687-1760) Etudes de théologie à Genève. Pasteur à Genève (1715-1724). Bailli d'Erguël (1724-1745)
  • Frédéric Mestrezat (1760-1807) fut théologien, pasteur à Genthod (1794), à Zurich et à Bâle (1795-1803) et enfin à Paris, où il présida le Consistoire.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Rue des Fontaines-Saintes / sans issue

Anecdotes

Carte