Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin Louis-SEGOND

En souvenirs de Louis Segond (1810-1885), docteur en théologie, pasteur, professeur d'hébreu et d'exégèse de l'Ancien Testament, et auteur de la traduction de la Bible.

Chemin Louis-SEGOND

Description

Le pasteur Louis Segond est né en 1810, à Plainpalais. Son père, artisan, était français et catholique ; il épousa pourtant une protestante genevoise et éleva ses enfants dans la foi réformée.
C'est au cours de ses études secondaire que Louis Segond décide de se vouer à la carrière ecclésiastique, et en 1830 il se fait immatriculer à la Faculté de théologie. Consacré quatre ans plus tard, il n'entre dans le pastorat actif qu'en 1836, après avoir complété sa formation à l'étranger (Strasbourg). Dès lors, il collabore à plusieurs journaux religions, prêche en ville et à la campagne, donne des leçons particulières et surtout, prépare un cours sur l'histoire de la langue hébraïque et sur l'interprétation de la Genèse.
En 1840, il est nommé pasteur de Chêne-Bougeries, charge qu'il conservera jusqu'en 1864.
Hors de sa paroisse, Louis Segond poursuit ses activités pédagogiques et littéraires : il publie des ouvrages d'édification religieuse, de manuels d'instruction et de remarquables études hébraïques. Ses travaux lui permettent d'occuper, dès 1859, la chaire d'hébreu et d'exégèse de l'Ancien Testament à l'Académie de Genève.
En 1865, Louis Segond est chargé par la Compagnie des pasteurs, de travailler à la publication d'une nouvelle traduction de la Bible. Cette œuvre l'occupera dans les dernières années de sa vie et marquera pour longtemps le culte protestant de Genève, puisque la "version Segond" est encore utilisée de nos jours.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Part de la route de Chêne en direction nord-est, sans issue (cimetière).

Anecdotes

Carte