Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin LE-FORT

Les Le Fort se distinguèrent par de nombreux membres, savants, juristes ou hommes politiques.

Chemin LE-FORT

Description

Originaire de Coni en Piémont, cette illustre famille genevoise portait le nom de Liforti quand Etienne se réfugia à Genève pour cause de religion, au milieu du XVIe siècle. Il se fit appeler alors Lifort. La branche aînée demeura à Genève où elle fit une rapide ascension sociale grâce au commerce; la branche cadette quant à elle, se dispersa dans plusieurs pays européens où ses représentants occupèrent des postes politiques importants. A Genève, les Le Fort se distinguèrent par de nombreux membres, savants, juristes ou hommes politiques. Le Premier, Isaac (1574-1652) arriva aux honneurs publics comme syndic; son fils David (1607-1650) continua le commerce d'épicerie de son père et fut membre du Conseil des Deux-Cents. Ainsi les Le Fort étaient au XVIIIe siècle, des négociants de plus en plus importants dans la cité, ce qui les amena à occuper à plusieurs reprises de hautes fonctions politiques. Au XIXe siècle, la famille compta de nombreux professeurs et juristes: on peut citer Jacques (1757-1826), professeur de droit, président du Tribunal criminel du Léman et conseiller d'Etat; Jean-Louis (1786-1874), professeur de droit, procureur général, conseiller d'Etat et secrétaire d'Etat et Charles (1821-1888), professeur de droit, député au Grand Conseil.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

A52. A l'artère partant de la route de Vandoeuvres et aboutissant à la rampe de Cologny.

Anecdotes

Carte