Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin Jean-Baptiste TERRAY

A la mémoire de Jean-Baptiste TERRAY (1770 - 1821).

Chemin Jean-Baptiste TERRAY

Description

Jean-Baptiste Terray est né en 1770 à Bois-Sainte-Marie (Saône et Loire), ancien chef d’escadron aux brillants états de service, il s’installe à Versoix en 1806 et épouse la fille de Joseph Majeur, maire de Versoix-la-Raison.

Jean-Baptiste Terray fut maire de Versoix de 1803 à 1813 et encore une fois entre avril 1815 et décembre 1816. Il dirigea la commune dans les périodes difficiles des Cent-Jours et de la transition de Versoix de commune française en commune suisse le 4 juillet 1816.

Dans « Recherches historiques sur Versoix », Claudius Fontaine nous dit: dans l’ancien cimetière, autour de la chapelle (Versoix-Bourg), il ne reste qu’une seule inscription gravée sur le modeste monument d’un ex-maire de Versoix, chef d’escadron, retiré du 20e de dragons, membre de la Légion d’honneur, Jean-Baptiste Terray, nommé maire par décret du 15 avril 1806, en remplacement de M. Louis-Auguste Brun, démissionnaire.

 

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

A l'artère desservant un nouveau quartier de villas (domaine d'Ecogia) et partant du chemin communal du Biolay pour aboutir au chemin communal de Ravoux.

Anecdotes

Carte