Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin du Château-de-Bellerive

Référence au chateau de Bellerive construit dès 1666.

Chemin du Château-de-Bellerive

Description

Le château de Bellerive a été construit dès 1666 sur plusieurs parcelles situées au bord du lac au lieu-dit "en Puer".

L'une de celles-ci appartint aux XVe et XVIe siècles à la famille Journal, de Collonge. Cette terre dépendait du fief de Bellerive et fit retour au domaine du seigneur de Bellerive au milieu du XVIe. Les jardins côté midi s'étendaient sur une autre parcelle qui relevait anciennement du fief de Veigy. Elle était en 1609 propriété d'Anne Calvin, nièce du réformateur. Ces parcelles et d'autres, couvrant au total à peu près deux poses et demi (env. 6.800 m2) furent acquises par Charles-Emmanuel II, duc de Savoie, pour y édifier ce bâtiment qui devait tant inquiéter les Genevois.

Cette construction faillit en effet déclencher une guerre entre la République de Genève et la Savoie. Placée à l'extrémité du lac, sur l'axe reliant le midi de la France et la Suisse, Genève a été de tous temps un grand entrepôt pour le commerce. Les marchandises remontaient par le Rhône jusqu'à Seyssel, étaient ensuite acheminées par voie de terre sur la ville du bout du lac, puis continuaient par le Léman sur des barques. A Genève, elles étaient entreposées aux halles et devaient acquitter différents droits, source de revenus pour la République. Une de ses denrées, le sel, était surtout destinée au Chablais, au Faucigny, au Valais et à Berne.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

chemin communal, cadastre, feuilles 13, 14, 15 et 16; extrémités : route d'Hermance entre les parcelles 6588 et 4734, chemin du Milieu entre les parcelles 4974 et 3719.

Anecdotes

Carte