Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin DIODATI

Les Diodati sont une famille venue d'Italie, qui se réfugièrent en suisse au XVIe siècle et s'éteignirent au XIXe siècle.

Chemin DIODATI

Description

Les Diodati sont une famille patricienne venue de Lucques (Italie) où elle était déjà célèbre au début du XIIe siècle.
Deux cousins germains se réfugièrent au XVIe siècle à Genève, et donnèrent naissance à deux nouvelles branches.
La branche aînée, issue du riche marchand Charles (1541-1625), compta l'illustre Jean Diodati (1576-1649). Pasteur de l'église italienne, il était également professeur d'hébreu et de théologie à l'Académie de Genève. Il reste surtout connu comme l'auteur de la première traduction de la Bible en italien. Cette branche de la famille Diodati est encore actuellement représentée à Genève.
La seconde issue de Pompée (1542-1602) s'illustra par Alexandre Diodati (1598-1676), médecin de Louis XIII, ou encore par François (1647-?) qui laissa d'intéressantes gravures de Genève au XVIIe siècle. C'est cette branche de la famille Diodati qui donna son nom à ce chemin. En effet, Gabriel, petit-fils d'Alexandre, fit l'acquisition en 1710 du domaine de Jacob du Pan, situé à la sortie du village. Il y éleva une belle demeure, résidence de lord Byron pendant un séjour à Cologny en 1816.
La propriété fut louée puis vendue quand cette branche s'éteignit à la mort de Jean Diodato (1732-1807), reste célèbre dans a commune pour avoir légué tous ses biens aux pauvres et au temple.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Part du chemin BYRON et aboutit au chemin du Nant-d'Argent.

Anecdotes

Carte