Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin des Hutins-Goulus

Lieu-dit

Chemin des Hutins-Goulus

Description

Chemin privé partant de la route de Malagny reliant le chemin de la Pralay. Un arrêté du CE. du 4 mars 1955 autorisa la reprise d’un ancien lieu-dit  « Es Hutins Goulu ».

Avant, la vigne recouvrait une grande partie du territoire, mais on cultivait alors cette plante en lignes attachées, en manière de festons, courant d’un arbre à l’autre, qu’on appelait des hutins. Cette mode avait sa raison d’être, car les pièces hutinées payaient leurs redevances féodales, non pour les lignes de salvagnin mais pour le terrain ensemencé qui se trouvait entre deux. La taxe était donc moins élevée pour un champs que pour une vigne. Les ceps étaient réunis autour de pieds d’érables et les sarments étaient pliés pour être étendus d’arbre en arbre. Les hutins étaient très caractéristiques du paysage campagnard genevois, mais si ce genre de culture donnait un caractère gracieux et pittoresque aux abords des villages, le vin qu’il produisait, en revanche, était de médiocre qualité.

Le anciens plans montrent l’extension de ce genre de culture d’après les noms de certaines parcelles comme : les « Grands Hutins », les « Hutins Pole » ou le « Champs Goulu » mentionné sur le plan de 1720. Huttins ou Uttins est un dérivé de haut; forme dialectale de hautin. Quant à l’adjectif « goulu » il signifie l’abondance de fruit produit par les hutins.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

partant de la route de Malagny et aboutissant au chemin de la Pralay

Anecdotes

Carte