Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin des Chênes

Chemin des Chênes

Description

En 1720, simplement nommé « chemin de Genthod a Collex », actuellement, ce chemin communal relie la route de Valavran au chemin des Limites, mais il n’en fut pas toujours ainsi. En effet, suite à une demande, en ..., de Mme Jean-Ernest Wenger, alors propriétaire du domaine de Pierre-Grise, les dénominations « chemin des Chênes » et « chemin de Pierre-Grise » furent inversées. Aussi, lorsque l’on cite le relevé de l’état des chemins communaux de 1811, il faut faire attention d’inverser les données, le texte indique : « chemin dit de Pierre-Grise, servant uniquement à dépouiller les pièces des divers propriétaires, se dirige par une ligne courbe de l’est à l’ouest, à partir de la ruelle (chemin du Presbytère actuel), sur une longueur d’environ 1000m., sa largeur est très inégale et varie de 4 à 8 m., mais elle en a au moins 6 dans sa plus grande étendue ».

Dès son articulation avec la route de Valavran, il est accompagné par une allée complète de chênes centenaires. Entre leurs troncs couirent des haies basses taillées, qui séparent parcelles et chemin, souvenir du bocage qui tissait le paysage de la région. Eléments typiques de la campagne genevoise, les chênes formaient une lisière naturelle et atteignent par endroits plusieurs centaines d’années. Jusqu’au milieu du siècle dernier les chênes soutenaient dans les champs les ceps de hutins. En milieu rural, le chêne prédominait sur les autres essences.

Images

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

partant de la route de Valavran au chemin des Limites

Anecdotes

http://www.ville-geneve.ch/themes/environnement-urbain-espaces-verts/arbres/projet-vive-arbres/decouvrir-arbres/chene/

  • C'est en Suisse, à Châtillon (JU), que se trouve le plus gros chêne d'Europe. http://www.chatillon.ch/chene_046.htm
  • La noix de galle, excroissance provoquée sur les feuilles de chêne par les piqûres d'un insecte, servait à fabriquer de l'encre.

Carte