Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin des Bornands

Nom local

Chemin des Bornands

Description

Etymologie : Le celtique *borna « trou, cavité naturelle », gaulois *borna « caverne, abreuvoir » a donné en latin bornellus, « source, trou d´eau ». Pour Nègre 1990, il existe une racine hydronymique préceltique *borna.

Français régional bornale, patois bornala, bourna, « creux dans un arbre ; petite grotte, trou, fissure dans un rocher », patois bornalu, bornu, « creux », vieux français bornu, « rempli de trous et d´excavations », ancien français bornu, « creux, vide, présentant une cavité », français régional bourneau, patois borné, bornio, « pièce de bois de 10 à 12 cm de diamètre, perforée et servant à conduire l´eau à une fontaine, se dit aussi des tuyaux en terre cuite servant au même usage ; bassin de pierre ou de bois dans lequel tombe l´eau d´une fontaine, se dit aussi de la fontaine elle-même ; trou fait sous terre par les rats et les mulots » [Constantin]

La forme adjective, parfois localité près d´un cours d´eau nommé Borne ; pour Nègre 1990 bornan est le cas régime féminin de *borna.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Il est donné le nom de chemin des Bornands (nom local) au chemin tendant du chemin d'Evordes à la limite avec la commune française de Collonges-sous-Salève.

Anecdotes

Carte