Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin de Roilbot

En référence au marais de Roillebeau

Chemin de Roilbot

Description

"Roilbot" ou "Roillebot" désignait au Moyen Age les terres marécageuses sur lesquelles s'élevaient le château-fort de la "Bâtie-Cholex", près de Meinier. Ce mot, décomposé en "Roille" (taper) et en "bot" (crapaud) désigne un lieu où l'on tape les crapauds, souvenir du temps où les manants étaient soumis à la corvée singulière de grapper à coups de gaule d'eau des forêts autour des châteaux, afin que les seigneurs ne soient pas ennuyés par les coassements nocturnes. Quant à la présence de ce nom à Chambésy, une hypothèse a été émise: au XIXe siècle, un certain Charles Deville fit construire la première maison sur cette zone marécageuse de la commune. Les villageois, étonnés de ce choix, se moquèrent de lui en lui disant qu'il aurait mieux fait de la construire dans le marais de Roillebeau, d'où il était originaire. L'histoire demeurea dans la tradition orale et l'on baptisa ainsi ce chemin.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

(lieu-dit) à l'artère connue sous ce nom, partant du chemin de Chambésy et aboutissant au chemin des Châtaigniers

Anecdotes

Carte