Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin De-LA-ROCHEFOUCAULD

En hommage à Sophie-Félécité de La Rochefoucauld

Chemin De-LA-ROCHEFOUCAULD

Description

Née en 1744 et morte en 1830, Sophie-Félécité est propriétaire du domaine de Montfleury de 1792 à 1806. La duchesse Sophie-Félécité de la Rochefoucauld prend le nom de citoyenne Lannion au moment de la révolution. Elle gagne la sympathie des Versoisien-ne-s grâce à sa générosité envers les personnes indigentes.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

à l'artère sans issue, partant de la route de Suisse en direction du lac.

Anecdotes

  • Extrait de l'Histoire de la commune de Versoix de Jean-Pierre Ferrier
    Chapitre V. Versoix-la-Raison
    Revenons maintenant à Versoix-la-Ville. Ses habitants, bien que manquant aussi souvent de pain, étaient en général plus à l'aise que ceux du Bourg ; ils ne payaient pas d'impôt foncier, une loi, lors de la création de leur ville, les en ayant exemptés jusqu'en 1800. Une quarantaine d'hommes étaient employés à la fabrique de lampes d'Ami Argand à laquelle était adjointe une distillerie, d'autres tra.vaillaient à la tuilerie de Jean Fournier au Port-Choiseul ou à l'imprimerie Mozer; pas moins de quatre auberges paraient à la soif des 229 habitants dont plusieurs étaient de fort bonne noblesse; ces derniers avaient été attirés à Versoix-la-Ville par la proximité de la frontière suisse; ils restaient ainsi sur terre française, mais pouvaient, si les circonstances
    les y obligeaient, émigrer le plus facilement du monde. C'étaient la duchesse Sophie-Félicité de Larochefoucauld-Liancourt, connue sous le nom plus démocratique de citoyenne Lannion, car elle était divorcée, et son fils Gaëtan; elle avait acquis en septembre 1792 de M. Céard, au prix de 128.000 livres, le beau domaine de Montfleury; sa grande charité l'avait rendue extrêmement populaire dans les deux communes et on lit dans le registre municipal de Versoix-la-Ville en date du 17 frimaire, an II: "Le Conseil général, voulant rendre hommage à la vérité, a cru devoir consigner dans ses registres que la citoyenne L'Annion, depuis sa résidence en cette commune, n'a cessé d'exercer des actes de bienfaisance envers les indigents et qu'elle a même cherché à les découvrir et qu'elle a constamment donné des preuves du plus pur civisme et de son respect pour les lois, de son amour pour la Liberté et l'Egalité fraternelle.

Carte