Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Chemin CASTAN

En hommage à Elysée-Jules-Gustave Castan fut peintre, paysagiste et graveur.

Chemin CASTAN

Description

Famille languedocienne, bourgeoise de Genève en 1791. Elysée-Jules-Gustave Castan (1823-1892), élève de Calame, fut peintre, paysagiste et graveur. Le peintre Gustave Castan fut l'un des éminents représentants de l'Ecole genevoise au siècle passé.
Sa famille, originaire du Languedoc, s'était installée à Genève à la fin du XVIIIe siècle, et s'était vite intégrée à la vie de la cité.
Gustave Castan eut, dès les premiers signes de son talent, l'occasion de suivre les cours et de travailler avec les plus grands maître d'alors. Après avoir été disciple de Rodolphe Toepffer pendant deux ans, il put entrer, en 1843, dans l'atelier d'Alexandre Calame. Les voyages dans les Alpes qu'il entreprit avec son maître, lui donnèrent les sens et l'amour des paysages alpestres, et dès lors, il peignit presque exclusivement les beautés de la nature. Un voyage à Paris (1852) eut une importance décisive dans son évolution, par la rencontre qu'il fit de Camille Corot; celui-ci enseigna l'art de rendre en peinture, les jeux de la lumière sur l'eau et sur les feuillages.
Gustave Castan s'affirma dès lors comme un peintre de la nature qui, avec de nombreux artistes de son temps, réagit contre l'école précédente, marquée par l'académisme napoléonien et ses toiles historiques, qui faisaient gémir le grand historien romantique Jules Michelet : "Des bois, des eaux, des retraites cachées... mais plus d'hommes! Surtout plus d'hommes! Ne nous peignez plus d'hommes..."
Influencé par les paysagistes français, Gustave Castan joua un grand rôle dans l'Ecole genevoise en lui insufflant un nouveau romantisme. Selon ses propres termes, il considérait que "le paysage est la victoire de l'art moderne, l'honneur de la peinture du XIXe siècle."

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Part du chemin de la Montagne et aboutit à la route Jean-Jacques-RIGAUD.

Anecdotes

  • Castan a fait partie de l'École de Crozant qui tient son nom du village de Crozant, situé à la limite nord du département de la Creuse.
    Cette école (sans grand maître), était composée d'une pléiade de peintres paysagistes qui de 1830 à 1950 travaillèrent sur les rives de la Creuse.
    Contribution 20160203
     
  • D'autres informations sur SIKART Dictionnaire sur l'art en Suisse

Carte