Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Carrefour François-FORESTIER

En hommage à François-Joseph Forestier, fondateur de la CGTE

Carrefour François-FORESTIER

Description

François-Joseph Forestier (1847-1909) et son père, ont formé une société en nom collectif ayant pour objet : possession de matériel de l'entreprise d'omnibus de M. Forestier père avec pour raison sociale de la compagnie: J. FORESTIER & FILS.

Dès 1870, François Forestier tenait la part la plus active dans l'entreprise de son père.

Le 29 décembre 1898, le Conseil des Etats de Berne accorde à F. Forestier une concession pour l'établissement et l'exploitation d'un réseau de chemins de fer électrique sur routes dans le canton de Genève, comprenant les lignes suivantes :

  • Parc des Eaux-Vives / Centre-Ville / Jonction
  • Pâquis / Centre Ville - Grand-Lancy,
  • Sècheron / Versoix
  • Vésenaz / Hermance
  • Bel-Air / Bourg-de-Four / rue Verdaine
  • place des Eaux-Vives / quartier des Philosophes.

Le 11 août 1899 se constitua, dans le but de réorganiser et de développer le réseau des
transports publics genevois, la Compagnie Genevoise des Tramways Electriques (CGTE)
sous la direction de François FORESTIER, son premier Président, jusqu'au 28 juin 1904.

Cette société racheta, le 1er décembre 1900, la Compagnie Générale des Tramways Suisses
(TS) puis, un mois plus tard, la Société Genevoise de Chemins de fer à Voie Etroite (VE),
plaçant ainsi sous une seule administration, la quasi-totalité du réseau genevois des
tramways.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

au carrefour situé rue de Lausanne- avenue de France

Anecdotes

  • Le carrefour a été dénommé pour l'inauguration du tronçon de tram "Cornavin-Place des Nations" de la ligne 13 en décembre 2003.

Carte