Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Avenue Henri-BORDIER

En souvenir de Henri-Léonard Bordier

Avenue Henri-BORDIER

Description

Henri-Léonard Bordier naquit en 1817. D'une famille originaire des environs d'Orléans, reçue à la bourgeoisie en 1571, Henri Bordier était fils de Léonard, qui se fit réintégrer dans la nationalité française.
Archiviste aux Archives nationales (Paris), qu'il quitta comme Jules Michelet par opposition à Napoléon III (1853), Bordier contribua ensuite à monter la Bibliothèque du protestantisme français. Conservateur honoraire des manuscrits de la Bibliothèque nationale (1871). Il passait chaque été à Châtelaine (auj. Genève) pour effectuer les recherches nécessaires à la nouvelle édition de La France protestante (1877-1888), sa grande œuvre inachevée. Il fit exécuter à ses frais le répertoire des notaires genevois et dénonça les vols commis par Jacques-Augustin et Jean-Barthélemy-Gaïfre Galiffe dans les archives genevoises. Il rompit une lance en faveur de l'historicité de Guillaume Tell.
On le connait aujourd'hui comme l'archiviste-paléographe (science des anciennes écritures) et il fut auteur de nombreux ouvrages historiques et l'un des rédacteurs de «La bibliothéque de l'Ecole des Chartes ».
Il mourut en 1899.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Avenue de la Concorde / Rue Camille-MARTIN

Anecdotes

Carte