Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Avenue GODEFROY

En souvenir des deux célèbres juristes et magistrats

Avenue GODEFROY

Description

En souvenir des deux célèbres juristes et magistrats qui sont également des illustrations mondiales et qui ont tous les deux professé à l'académie de Genève au XVIe et au XVIIe siècle : Denis et Jacques Godefroy.

Plus particulièrement pour Denis Godefroy, jurisconsulte genevois, né à Paris en 1549 et mort à Strasbourg en 1622. Il quitta sa ville natale pour échapper aux persécutions religieuses et accepta la chaire de droit à l'Académie de Genève, dont il fut reçu bourgeois.

En 1589, le roi de France le nomma bailli de quelques villages au pied du Jura. Les Savoyardayant envahi et pillé son baillage, il se rendit à Bâle, à Strasbourg et à Heidel berg où il enseigna le droit. Son fils aîné, Théodore (1580-1649) abjura la protestantisme. En 1617, il fut nommé historiographe du roi Louis XIII. Il fut conseiller et secrétaire de l'ambassade de France pour la paix de Münster en 1643.

Son frère cadet Jacques Godefroy (1587-1652), fut professeur de droit  à l'Académie dès 1619, il entra la même année au Conseil des Deux-Cents, en 1622 dans celui des Soixante et en 1629 dans le Petit Conseil. Il remplit les fonctions de secrétaire d'Etat de 1632 à 1636 et devint syndic dans les années 1637, 1641, 1645 et 1649. Habile diplomate de même que jurisconsulte distingué, Jacques Godefroy s'acquitta avec succès des diverses missions dont il fut chargé par la République auprès des cours de France et de Sardaigne, ainsi qu'auprès des cantons suisses. Il est en outre l'auteur de nombreux ouvrages de droit.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

Route de Chêne / Avenue de la Gare-des-Eaux-Vives

Anecdotes

  • L'Arrêté du 7 novembre 1933 changea le nom de cette voie, précédemment dénommée "Avenue Ferrier". En effet, le nom de Ferrier était donné à deux artères se trouvant dans deux quartiers différents de la ville et portait à confusion.
    Contribution 2014-11-13

Carte