Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Avenue Georges-WERNER

En souvenirs de Georges Werner, avocat, professeur de droit, homme politique, membre du CICR, maire de Chêne-Bougeries.

Avenue Georges-WERNER

Description

Georges Werner (1879-1935) était un avocat célèbre au début du siècle. Après de brillantes études, il commença une carrière juridique durant laquelle il fait sa réputation d'avocat progressiste. En 1921, il est nommé professeur de droit public et administratif à l'Université en 1924, recteur pendant deux ans, avant de devenir juge au Tribunal de première instance ainsi qu'à la Cour de cassation. Très actif dans diverses institutions, Georges Werner se consacra particulièrement aux organisations d'entraide internationales, telles que la Croix-Rouge et l'Office international des réfugiés.
D'autre part, dès 1918, il entreprit une carrière politique dans les rangs du Parti démocratique; conseiller municipal à Chêne-Bougeries, puis conseiller administratif, il fut élu à la mairie en 1931 et demeura à la tête de sa commune jusqu'à sa mort.
Georges Werner laisse d'importantes publications juridiques, ainsi qu'une thèse sur le secret professionnel, et un ouvrage historique : "Le procureur général de l'ancienne République de Genève" (1929).

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

De donner le nom d' "avenue Georges Werner" à l'artère comprise entre la route de Malagnou et le chemin de Fossard.

Anecdotes

Carte