Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Avenue du Simplon

En référence à la montagne et au tunnel du même nom.

Avenue du Simplon

Description

C'est la proximité de la rue du Gothard qui est sans doute à l'origine de la référence au Simplon, dans les rues de Chêne-Bourg.
Le toponyme lui-même dérive du latin "montem, vicum Sempronium", c'est-à-dire la montagne ou un village de Sempronius, sans doute un Romain qui posséda des terres dans la région. La permutation du "pr" et "pl" étant fréquente, l'explication est la plus convaincante que nous ayons trouvée jusqu'ici.
Cette voie alpine reliant l'Italie au bas Valais, était connue dans l'Antiquité déjà; on sait que les Romains avaient coutume de l'utiliser dès le IIe siècle après J.-C., et qu'un hospice y fut édifié au XIIIe siècle. Cependant la longueur et la difficulté du passage poussèrent le grand trafic international à éviter cette voie, qui fut délaissée pendant les XVe et XVIe siècles. Il faut attendre le début du XVIIe siècle pour que la petite voie du Simplon soit à nouveau utilisée, surtout par le trafic local, et dès le XVIIIe siècle sur les ordres de Napoléon. Dès 1808, un service régulier de diligence amena un nouvel essor de cet axe de communication. Finalement, un tunnel ferroviaire fut percé et inauguré en 1906 par le président de la Confédération Forrer et le roi d'Italie Victor-Emmanuel III. C'est sans doute plus particulièrement cet événement qu'on voulu rappeler en donnant ce nom à une avenue de Chêne-Bourg.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

artère partant du chemin de la Mousse et aboutissant à l'avenue du Rond-Point

Anecdotes

Carte