Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Noms géographiques du canton de Genève

Noms géographiques du canton de Genève

Avenue APPIA

En mémoire de la famille Appia

Avenue APPIA

Description

Situé près du bâtiment de la Croix-Rouge internationale, cette avenue rappelle l'un des fondateurs de cette institution, Louis Appia (1818-1898), qui fut l'une des figures dominantes du mouvement philanthropique genevois du siècle dernier. Né à Hanau (Allemagne) dans une famille de pasteur, Louis Appia y suivit une formation de médecin. Au lendemain de la Révolution allemande de 1848, il vint s'établir à Genève et fut, pendant quelques années, médecin de campagne à Jussy. Extrêmement troublé par les récits qu'on lui fait de la campagne de Crimée (1855) et se souvenant des médecins qu'il avait vus à l'oeuvre en 1848, il se mit au service des blessés de guerre lorsque les hostilités éclatèrent en Italie en 1859.

De retour en Suisse, il fonda, en 1863, avec Gustave Moynier et Henry Dunant qu'il avait rencontrés en Italie, le "Comité genevois de secours aux blessés" qui devint bientôt le CICR. Membre actif de cette institutions, Louis Appia ne renonça jamais à exercer son métier de médecin de guerre. Il s'engagea lors de la guerre de 1870 dans les services d'ambulances de l'armée allemande.

Ses nombreuses expériences de la chirurgie de guerre le poussèrent à publier des ouvrages sur ce sujet: Le Chirurgien à l'ambulance (1859), La Guerre et la Charité (1867), Lettre d'un chirurgien volontaire en campagne (1870).

Son fils, Adolphe (1862-1928) fut également une personnalité marquante dans le domaine de la musique et surtout de la mise en scène. Il fit grandement évoluer les techniques scéniques de l'opéra et du théâtre contemporain. En étudiant les représentations du drame wagnérien, Adolphe Appia découvrit à quel point la mise en scène pouvait trahir l'esprit même d'un chef-d'oeuvre; il imagina alors une technique nouvelle qui donnait une autre importance à chaque élément: à la place des lumières fixes et crues, il proposa un éclairage nuancé, grâce à des projecteurs mobiles. L'acteur fut investi d'une nouvelle dimension sur une scène agrandie et vidéo de ses encombrants décors, et la musique prit une place essentielle. Théorisant ses expériences, Adolphe Appia publia un texte qui reste fondamental pour le théâtre contemporain: La Musique et la Mise en scène (1895-1897)

Actuellement, ce nom demeure célèbre par Dominique Appia, grand peintre du merveilleux.

Définition de l'Arrêté du Conseil d'Etat

de l'avenue de la Paix à l'O.M.S.

Anecdotes

Carte