Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch    
 
Ge.ch > Nature

Nature

Sites protégés et milieux naturels

A Genève, les milieux naturels sont très variés : de petits biotopes (fossés, talus routiers, etc.) à de grands milieux (prairies maigres, zones alluviales, etc.), tout un panel de sites aux caractéristiques particulières se retrouvent dans le canton.

Chaque type de milieu, que ce soit une forêt, une zone humide, ou encore une prairie, a son importance dans le système global et les échanges entre tous ces milieux doivent ainsi être facilités. Les liaisons fonctionnelles entre les biotopes sont assurées par les continuums et les corridors biologiques.

Alors que certains biotopes ne bénéficient pas de mesures de protection particulières (c'est le cas par exemple des gravières, des toitures végétalisées, etc.), d'autres, ayant une valeur patrimoniale ou écologique, sont soumis à protection, par le biais de textes législatifs notamment (cas des réserves naturelles entre autres). En effet, une grande partie des espèces de flore et de faune figurant sur les listes rouges vivent exclusivement dans certains types de milieu, qu'il devient alors essentiel de conserver. Selon l'importance ou la valeur du milieu concerné, des niveaux de protection différents pourront être appliqués. En outre, certains des biotopes moins protégés, même s'ils sont petits et isolés, jouent un rôle de relais important entre les sites protégés. Ces milieux dignes de protection, abritant aussi des espèces ou des types de végétation particuliers, doivent voir leur existence garantie.

Pour en savoir plus

Découvrir les milieux naturels de Genève:

Quand vous pénétrez sur un site naturel, prenez garde à la signalisation mise en place : c'est elle qui vous indiquera si le site est protégé et quels sont les comportements à adopter


Des techniques de suivi adaptées











Les sites naturels – et notamment les milieux protégés - sont des havres pour la biodiversité. Souvent discrète durant la journée, la faune genevoise n’est pas toujours facile à observer. Les gardes de l’environnement, avec l’appui des spécialistes de l’Etat de Genève, procèdent au suivi des espèces prioritaires en s’appuyant sur les techniques les plus adaptées, à l’instar des amplificateurs de lumière, des lunettes infra-rouge, du radio-tracking ou des pièges photographiques. Ces derniers, installées sur certains sites conformément aux principes de respect de la sphère privée, fournissent de précieuses informations, notamment sur les activités et les déplacements des mammifères.


Mise à jour : 11.03.2015