Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch    
 
Ge.ch > Nature

Nature

Ecouter les sons de la réserve des Douves et en savoir plus sur quelques uns de ses hôtes

L'hiver

L'hiver, l'eau transparente de l'étang facilite l'observation des poissons tandis que la végétation clairsemée permet d'apercevoir des oiseaux discrets

Nette Rousse

Nette rousse (Netta rufina)

Ce canard, qui n'hésite pas à plonger pour trouver sa nourriture, apprécie les plantes aquatiques de l'étang des Douves.

Grande Aigrette (Ardea alba)

Facile à reconnaitre grâce à son plumage tout blanc et son bec jaune, cet oiseau majestueux visite les marais durant la mauvaise saison.

Brême (Abramis brama)

On la confond souvent avec la Carpe, introduite en Europe par les Romains. Contrairement à cette dernière, la Brême est un poisson indigène. Elle peut atteindre 5 kg et se reconnait à sa forme ronde et aplatie.

Le printemps

Au printemps, le marais résonne des chants nuptiaux  et la végétation s'épanouit.

Grenouille rousse
(Rana temporaria)

Dès la fin des périodes de gel, les grenouilles rousses viennent en grand nombre pondre des amas d'œufs dans les étangs. La multitude des ronronnements des mâles produit alors un concert ininterrompu.

© Son : Kurt Grossenbacher

Rousserolle effarvatte (Acrocephalus scirpaceus)

Le chant saccadé de la rousserolle effarvatte est le meilleur indice de la présence de cet oiseau discret nichant dans les roselières.

© Son : "Guide des chants d'oiseaux d'Europe occidentale", d'André Bossus et de François Charron, Editions Delachaux & Niestlé

Iris des marais
(Iris pseudacorus)

Reconnaissable à ses fleurs jaune d'or, l'iris des marais pousse sur les berges inondées suffisamment ensoleillées. Il fleurit à la fin du printemps.

L'été

Durant la belle saison, la vie bat son plein dans l'étang tandis que les longues soirées dévoilent les secrets des animaux nocturnes.

Potamot nageant
(Potamogeton natans)

Véritable plante amphibie, le potamot nageant fleurit durant tout l'été. Il forme alors des fleurs en épi qui dominent de quelques centimètres ses longues feuilles flottant à la surface de l'étang.

Murin de Daubenton
(Myotis daubentonii)

S'abritant dans les bois durant la journée, cette chauve-souris d'une dizaine de grammes s'active dès le crépuscule. C'est une spécialiste de la chasse aux insectes au-dessus des plans d'eau.

© Son : Michel Barataud

Sphinx du tilleul
(Mimas tiliae)

Tirant parfois sur le vert, parfois sur le rose, ce gros papillon de nuit aux ailes découpées ne se nourrit que durant le stade de chenille.

L'automne

En automne, la chute des feuilles permet de révéler les animaux et les plantes les plus discrets.

Cerf élaphe (Cervus elaphus)

Après avoir disparu du canton, les cerfs sont revenus à Genève par les Marais de la Versoix vaudois . C'est durant le rut - le brame - en septembre, qu'on a le plus de chance de les voir ou de les entendre.

© Son : Kurt Grossenbacher

Mésange des saules
(Parus montanus)

La mésange des saules dépend du bois mort pour se nourrir. Présente toute l'année, elle égrène ses longs sifflements dès la fin de l'hiver.

© Son : "Guide des chants d'oiseaux d'Europe occidentale", d'André Bossus et de François Charron, Editions Delachaux & Niestlé

Mousses (Bryophytes)

Les mousses sont des plantes minuscules qui n'abîment pas les arbres (ni les murs). Eponges remarquables, elles absorbent l'eau des grosses averses pour la restituer petit à petit. Elles empêchent ainsi l'érosion des sols et fournissent de l'humus. Observées à la loupe, elles révèlent une grande diversité de formes.

_______________
> Retour sur la page de la réserve naturelle des Douves

 


Mise à jour : 06.11.2014