Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch    
 
Ge.ch > Nature

Nature

Les néophytes

Des espèces agressives venues d'ailleurs…

Le terme de néophytes regroupe toutes les espèces végétales introduites volontairement ou non par l'Homme dans un milieu où elles n'étaient pas à l'origine.

Depuis des siècles, les échanges de plantes et d'animaux entre pays sont courants, notamment pour l'agriculture. Cependant, ils ont pris de l'ampleur depuis la révolution industrielle et le développement des moyens de déplacement.

Toutes les espèces néophytes ne sont pas envahissantes, toutefois certaines se plaisent particulièrement dans les milieux colonisés et se répandent très rapidement. Sans prédateurs ni concurrence avec les autres végétaux, elles peuvent entraîner un déclin des espèces locales parfois désastreux.

Un danger pour la population, l'économie, la santé et la biodiversité

Outre les dégâts causés directement sur les espèces locales (par diminution de la biodiversité), les espèces envahissantes sont parfois allergènes, comme l'ambroisie qui provoque brûlures, asthme, etc. D'autres, s'établissant le long des cours d'eau entraînent une érosion des sols et une déstabilisation des berges pouvant conduire à une détérioration des ouvrages situés à proximité des cours d'eau. Certaines, en envahissant les cultures peuvent porter atteinte à la production de denrées alimentaires.

Toutes les espèces envahissantes posent des problèmes de concurrence avec les espèces locales et donc de perte de biodiversité.

Stratégie de lutte à Genève

Surveiller

Un observatoire genevois des plantes exotiques envahissantes (OGPE) réunit des spécialistes des milieux de la santé, de l’horticulture de l’agriculture, de la recherche ou encore de la conservation de la nature.

L’OGPE a un rôle :

  • d’expert : il tient à jour une base de données des plantes envahissantes;
  • d'information : il renseigne sur l’évolution et les menaces de telles plantes (à l'interne et à l'externe du groupe) ;
  • de conseil : il recherche et propose des solutions et des mesures efficaces. Le Service de la conservation de la nature  (SCN) de l'Etat de Genève s'appuie sur ce groupe pour établir sa stratégie cantonale de lutte.

Informer

Des fiches d’informations sur les espèces exotiques envahissantes les plus importantes ont été élaborée. Elles sont régulièrement remises à jour.

Légiférer

Le règlement sur la protection du paysage, des milieux naturels et de la flore (L 4 05 11) du 25 juillet 2007 aborde la thématique des espèces envahissantes. Il prévoit notamment l'établissement d'un plan d'action contre les néophytes ainsi que les mesures visant à en limiter la dissémination.

Au niveau fédéral, c'est l'Ordonnance sur l'utilisation d'organismes dans l'environnement (ODE) qui fixe le cadre légal de l'utilisation et de la vente d'espèces exotiques envahissantes.

Agir

Les cantons sont responsables de la lutte. Une stratégie cantonale a été élaborée et se déroule sur trois axes :

L’éradication, soit la destruction complète de l'espèce sur un site donné nécessite une étude de l'impact, des risques et des chances de succès. Elle vise en priorité les espèces nouvellement arrivées, présentes en faible quantité, celles qui se trouvent dans les milieux naturels protégés et considérés comme des réservoirs de la biodiversité et celles qui représentent une menace majeure pour la santé ou pour la diversité biologique, et dont l'éradication est possible.

A Genève, pour de nombreuses espèces, la situation est déjà très préoccupante, au point que l’éradication n’est plus une option. Dans ces cas, d'autres types de lutte doivent être appliqués.  

Le confinement vise à éviter l'essor de l'espèce au delà de son implantation actuelle. Il cible les espèces qui sont déjà fortement implantées dans la région genevoise et donc impossible à éradiquer (robinier, renouée du Japon et solidage) sans de nouvelles connaissances, ou dont les mesures de lutte ne donnent pas de satisfaction pour l'instant.  

Le contrôle consiste à réduire la population d'une espèce, par des interventions répétées, afin de diminuer peu à peu son impact sur un site donné.

Par ailleurs, une veille stratégique est mise en place pour éviter la propagation et l’arrivée de nouvelles espèces.

Pour en savoir plus:

Le saviez-vous ?

L'introduction d'organismes exotiques envahissants est la deuxième cause de la perte de biodiversité mondiale après la destruction d'habitats selon le Milleniun Ecosystems Assessments (2005).

 

Quelques exemples de néophytes:
Nom de l'espèce Photo Confusion possible Habitat Floraison Impact

Ailante

 

Sumac (autre envahissante)

Décombres, ruines, champs Juin, juillet Irritations cutanées

Ambroisie à feuilles d'armoise

 

 www.ambrosia.ch

Armoise (espèces indigène) Bordures de routes, talus, friches Juillet à octobre Pollen très allergène

Berce du Caucase

 

Autres espèces indigènes     Zones humides, bords de rivière Fructification de juillet à septembre Erosion des berges, brûlure

Buddleia de David
Appelé aussi arbre à papillon

 

  Zones alluviales, gravières, friches  Juin à septembre Déstabilisation des berges

Impatience à grandes feuilles

 

Proche d'autres impatiences  Bords de rivières, milieux humides  Juin à octobre Erosion des berges 
Laurier cerise 

 

Laurier  Haies, forêts  Avril  Erosion des forêts 

Renouée du Japon

 

 

     

 

Rivières, routes, gravières  

Août, septembre

Erosion des berges  

Robinier pseudo-accacia  

 

 

Robinier Zones alluviales Mai à juillet Erosion, écorce toxique 

Séneçon du Cap

 

Proche d'autres séneçons indigènes  

Bords de routes, jachères, gravière

 

s        
Fructification de mai à décembre Racines toxiques 
Solidage

 

Solidage Friches, jachères, gravières Juillet à octobre Erosion 
Sumac

Proche de l'Ailante (autre envahissante) broussailles, décombres, ruines Juin à août Irritations cutanées

Sans oublier l'Elodée, le Bident, la Jussie, le Rhus, etc.


Mise à jour : 11.03.2015