Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch    
 
Ge.ch > Nature

Nature

Des graines d'origine indigène

La direction générale de la nature et du paysage (DGNP)  a entrepris des démarches visant à ce que seuls des mélanges contenant des espèces indigènes avec une provenance locale soient proposés sur la marché. Les fournisseurs ont joué le jeu :



En 1992, une enquête de la Commission suisse pour la conservation des plantes sauvages (CPS) a montré qu'une partie des graines de fleurs sauvages vendues sur le marché suisse n'était pas d'origine indigène. Cette constatation a déclenché la mise en place de recommandations pour des semences adaptées aux conditions locales. Elles se réfèrent aux nouvelles directives pour la compensation écologique de l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) et tiennent compte des zones biogéographiques de Suisse définies par l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) (source:  www.cps-skew.ch)

A l'échelle locale, la mise en circulation d'espèces sauvages dont l'origine est incertaine ou très éloignée du territoire genevois constitue un danger pour la biodiversité du canton. En effet, d'une part l’introduction de plantes inadaptées compromet à terme la stabilité de la végétation installée et en provoquant une banalisation de la flore par la disparition de populations résiduelles locales. D'autre part, des espèces indésirables et des génotypes d’autres régions phytogéographiques peuvent se propager aux dépens des espèces autochtones et mettre leurs effectifs en danger ou les polluer génétiquement par croisement.

Il importe donc de s’assurer que le matériel végétal est approprié, tant du point de vue de la composition des espèces que de leur provenance  lors d'ensemencements. La direction générale de la nature et du paysage (DGNP)  a entrepris des démarches visant à ce que seuls des mélanges contenant des espèces indigènes avec une provenance locale soient proposés sur la marché. Les fournisseurs ont joué le jeu :

 


 


Mise à jour : 05.05.2014