Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch    
 
Ge.ch > Nature

Nature

Renard

      Renardeau (A. Rauss)

Le Renard roux (Vulpes vulpes) est l'un des plus gros carnivore sauvage présent dans le canton de Genève.
Malgré des épidémies de rage et de gale, il a su s'adapter à l'évolution de son milieu naturel et il est encore bien présent en campagne. En outre, depuis la fin du XXème siècle, il colonise régulièrement les villes européennes, dont Genève.

Conseils pour mieux vivre aux côtés du renard

Faut-il nourrir les renards?

Non, les renards sont parfaitement capables de trouver leur nourriture dans la nature. Afin d'éviter les risques de morsures et de transmission de parasites ou de maladies, il faut renoncer à nourrir les renards. Ce geste peut les habituer à la présence humaine et diminuer ainsi leurs craintes. Moins farouches, ils se rapprochent des habitations et courent eux-mêmes davantage de risques.

Que faire lorsque des renards viennent régulièrement dans un jardin?

Les renards sont très agiles et pénètrent facilement dans une propriété: ils peuvent creuser sous les clôtures, grimper et sauter très haut. Afin d'éviter qu'ils ne soient attirés dans votre jardin, éliminez ou rendez inaccessibles toutes les sources de nourriture (restes alimentaires, compost, poubelles, nourriture des animaux de compagnie, etc.) ainsi que les objets pouvant être utilisés comme jouet (jouets d'enfants, chaussures, etc.). Si un renard a creusé un terrier, vérifiez qu'il est inoccupé et rebouchez-le dès que possible.

Que faire lorsqu'une famille de renards est présente dans un jardin?

Lors de la période de reproduction (de mars à juin) les femelles peuvent installer leur portée dans des terriers creusés dans le jardin. La meilleure solution est alors d'attendre que la famille déménage d'elle-même. Il ne faut en aucun cas reboucher le terrier! Vous pouvez aussi tenter de déranger régulièrement la famille afin qu'elle déménage plus rapidement.

Que faire si j'observe un renardeau seul?

Les renardeaux sont sevrés et peuvent partir en excursion autour de leur tanière seulement 5 à 7 semaines après leur naissance. Observer un renardeau seul est peut-être juste signe qu'il découvre son territoire et sa mère n'est sans doute pas très loin. De plus, après 3 à 4 mois, ils deviennent totalement indépendants et peuvent quitter le territoire familial à la recherche d'un territoire propre. Il ne faut donc pas forcément intervenir lorsque des jeunes seuls sont aperçus.

Que faire si j'observe un renard malade?

Si la rage a disparu chez les renards, suite en particulier à une grande campagne de vaccination, ces derniers sont encore régulièrement touchés par la gale. Cette maladie de la peau se manifeste par des démangeaisons, la perte des poils, la formation et de croûtes et un amaigrissement. Le plus souvent,il faut prévenir la DGNP quand un animal malade (chétif, au pelage abîmé et au comportement anormal) est observé. Les gardes de l'environnement évalueront alors la situation et les éventuelles mesures à prendre.
Ne cherchez pas à entrer en contact avec l'animal, même s'il est mort!

Quels sont les risques pour l'homme?

Les renards étant plutôt craintifs et non agressifs, ils évitent d'entrer en contact avec l'homme. Toutefois, un comportement anormal (animaux peu farouches, agressifs, etc.) doit être signalé à la DGNP, car il peut être signe de maladie. Comme indiqué précédemment, les gardes de l'environnement évalueront la situation et les éventuelles mesures à prendre.
Les renards sont vecteur de l'échinococcose, maladie parasitaire qui touche le foie et peut affecter l'homme. Il est donc primordial de nettoyer soigneusement les fruits et légumes ramassés au sol avant de les consommer. En outre, il faut systématiquement retirer à l'aide d'un sac plastique les crottes de renard trouvés dans votre jardin  (l'échinococcose n'est pas présente dans l'urine, seulement dans les crottes).
Dans tous les cas, ne cherchez pas à entrer en contact avec un animal sauvage, même mort.

Comment protéger les animaux domestiques?

Les renards ne représentent pas de danger pour les chiens et les chats adultes, qui peuvent se défendre d'eux-mêmes. En revanche, les chatons peuvent facilement être capturés: ne les laissez pas dehors la nuit.
Les volailles et les petits animaux (lapins, cobayes, etc.) sont des proies pour les renards. Protégez-les par le biais d'un enclos adapté, couvert et fermé par un loquet, même en journée.
Les renards peuvent, tout comme les chats, être victimes d'échinococcose (maladie du foie due à un ver parasite): vermifugez vos animaux domestiques et enlevez les crottes de renard du jardin.
Les chiens peuvent être victimes de la gale: ne laissez pas votre chien pénétrer dans un terrier ou entrer en contact avec un renard, même mort.

Pour en savoir plus

 


Mise à jour : 17.09.2014