Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la pageContactez-nousPlan du siteFoire aux questionsConditions d'utilisation

Formulaire de recherche

ge.ch Démarches en ligne Thèmes Organisation Chemin de vie  
 
Ge.ch > Thèmes > Nature > Faune > Espèces invasives > Frelon asiatique

Nature

Frelon asiatique

Le Frelon asiatique (Vespa velutina) est un insecte exotique originaire d'Asie du sud-est, introduit accidentellement en Europe en 2004. Actuellement en expansion en France, il pourrait prochainement faire son apparition à Genève. Des mesures sont donc mises en place pour assurer sa détection précoce, afin de prévenir sa progression et empêcher son implantation.

Bien que n'étant pas plus agressif que ses cousins européens, le Frelon asiatique peut occasionner des piqûres désagréables et douloureuses. Comme pour les autres piqûres d'insectes indigènes, elles peuvent être dangereuses pour les personnes allergiques.
En outre, il constitue une menace importante pour l'environnement car il s'attaque aux ruches des abeilles domestiques. 

Toute observation de Frelon asiatique doit être signalée dès que possible à la DGAN.

Statut

Le Frelon asiatique (ou frelon à pattes jaunes) est un hyménoptère dont l'aire de répartition originelle s'étend de la Chine à l'Afghanistan. Mais il a été introduit accidentellement dans le sud-ouest de la France en 2004, par le biais d’importation de poteries de Chine. Il s’est alors rapidement propagé dans l'Hexagone. Depuis 2010, son expansion s'est poursuivie dans d'autres pays européens, en Espagne et au Portugal notamment.
Actuellement cette espèce exotique est absente de Suisse, mais son arrivée est probable dans les années à venir.

Menace

 Les piqûres de V. velutina ne sont pas plus dangereuses que celles de l’abeille domestique et de la guêpe, avec les mêmes risques pour les personnes allergiques. L'espèce n'est pas particulièrement agressive.

Le Frelon asiatique a un régime alimentaire très varié, qui dépend du type de milieu dans lequel il évolue : abeilles, mouches, araignées, etc. En Europe, ce frelon devient un grand prédateur d’abeilles domestiques : il se poste à l'entrée des ruches pour les chasser. Alors que les abeilles asiatiques ont développé des systèmes efficaces de défense face à ces attaques, les abeilles européennes, déjà fragilisées par l'utilisation intensive de pesticides, sont beaucoup plus vulnérables : ainsi, en France, de nombreuses ruches ont été dévastées.

Compte tenu des menaces environnementales qu'il entraîne, le Frelon asiatique est une espèce indésirable en Europe.

Gestion

Le Frelon asiatique n'a pas encore été signalé dans notre région. L'arrivée de cette espèce en expansion est cependant probable. Par mesure de précaution le Canton de Genève assure une veille et prévoit des mesures de gestion adaptées et ciblées.

Dans un premier temps, l'objectif est d'éviter, ou de retarder autant que possible, l'installation du Frelon asiatique dans le bassin genevois. Cela implique sa détection précoce et la destruction des nids, opérée par des spécialistes (par injection d'insecticide, de préférence de nuit).
Les mesures mises en œuvre doivent être ciblées. En effet, les pièges non-sélectifs (piège à bière) ont un impact potentiel trop important sur les autres invertébrés s'ils sont utilisés à grande échelle.
Si l'espèce parvient néanmoins à s'installer, le dispositif de lutte intègre des mesures de protection spécifiques des ruches, avec des pièges adaptés. La prédation par des poules est aussi possible: le vol sur place des frelons à l'entrée des ruches permet l'attaque de ces oiseaux!

Adoptez les précautions d'usage à l'égard des insectes munis de dard: ne pas approcher à moins de 5-10m des nids et ne pas chercher à détruire soi-même une colonie!

Signalez toute observation suspecte dans le bassin genevois (individu ou nid, à l'aide d'une photo) à la Direction générale de la nature et du paysage: 022 388 55 00 ou courrier.dgnp [at] etat.ge.ch.
Celle-ci a pour mission de vérifier l'identification et, le cas échéant, organiser l'éradication de la colonie, en collaboration avec le SIS (pompiers professionnels) et le Service cantonal des affaires vétérinaires, voire les partenaires transfrontaliers.

Comment reconnaître un Frelon asiatique?

  • sa taille (soit 2-3 cm) est comprise entre celle du frelon européen et des guêpes communes
  • l'avant du corps est très sombre, comme fumé, avec un contraste jaune vif moins marqué que pour les espèces indigènes
  • il n'a pas de points noirs latéraux sur l'abdomen. Son extrémité est souvent marquée d'un motif rappelant deux yeux jaunes en amande
  • Les nids du frelon asiatique sont caractérisés par leur de taille remarquable (jusqu'à 80 cm de diamètre) et sont souvent perchés haut dans les arbres. Ils sont sphériques ou ovoïdes.
                                Comparaisons entre Frelon asiatique (en haut) et Frelon européen (en bas).

Tout signalement doit être vérifié par des spécialistes car les frelons européens sont très répandus et il est facile de les confondre avec l'espèce asiatique. Des confusions sont aussi possibles avec d'autres insectes indigènes aux coloris similaires (mouches, guêpes, scolies, etc.).

Pour en savoir plus

Mise à jour : 31.05.2016