Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch    
 
Ge.ch > Nature

Nature

Bilan de la nature genevoise

Grâce à la présence du lac et celle des forêts, les écosystèmes naturels occupent à Genève un peu plus du quart du territoire cantonal, dont 2.7% sont constitués d'aires protégées. Par ailleurs, 12% des terres agricoles sont exploitées sous forme de surfaces de compensation écologique, comme des prairies extensives ou des haies vives.

 





Couverture

Près de 20'000 espèces animales - essentiellement des invertébrés - et 1'250 plantes sauvages ont été inventoriées dans le canton. Celles-ci incluent des espèces importantes en termes de conservation : Genève n'héberge pas moins de 37 espèces d'orchidées ainsi que des animaux très menacés à l'échelle de la Suisse, comme la Chouette chevêche, le Lièvre, la Cistude (une tortue aquatique) ou l'Hespérie du cirse (un papillon). Suite à une votation populaire en 1974, la chasse a été abolie dans le canton, tandis qu'une pêche gérée conformément aux principes du développement durable est autorisée sur près de 100 km de cours d'eau.

La nature genevoise se caractérise par sa proximité avec l'agglomération : elle permet ainsi à une importante population de se ressourcer à faible distance mais elle induit également des pressions importantes sur les milieux. L'Etat de Genève - souvent en collaboration avec les communes et les associations -  intervient en faveur de la biodiversité naturelle par le biais de plans de gestion spécifiques. Il en existe pour le lac, les cours d'eau, les sites protégés et la forêt (selon le label FSC®).

Un état des lieux complet de la nature à Genève a été publié en 2010.


Mise à jour : 18.09.2014