Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la pageContactez-nousPlan du siteFoire aux questionsConditions d'utilisation

Formulaire de recherche

ge.ch Démarches en ligne Thèmes Organisation Chemin de vie  
 

Nature

La barque Neptune

Construite en 1904 à Locum, près de Meillerie pour le transport de matériaux, la barque « Neptune » a été rachetée en 1971 par l’Etat de Genève afin de conserver un témoignage de la navigation commerciale sur le Léman. En 1976, l’Etat de Genève remet la gestion de la barque à la Fondation Neptune.

La « Neptune », une barque à remonter le temps

La « Neptune » appartient à la famille des grandes barques à voiles qui se multiplient sur le Léman à partir du 13ème siècle. Cette époque voit se développer la navigation lacustre et les premières galères, dont il a existé des versions militaires, servaient, en temps de paix, au transport de marchandises.

A Ripaille, près de Thonon, des entrepreneurs niçois construisaient et entretenaient des bateaux pour le compte de la Maison de Savoie. C’est à ses entrepreneurs que l’on attribue la réalisation des premières barques du type Neptune, dont les proportions sont différentes de celles des galères. Jusqu’au début du 20ème siècle, ces barques à voiles latines ont joué un rôle important dans l’économie genevoise.

Elles étaient affectées au transport des matériaux de construction dont le canton avait besoin, principalement des pierres de Meillerie (France) et du gravier extrait du Rhône à son embouchure, au Bouveret. Chaque voyage, qui nécessitait entre 6 et 12 heures de navigation, permettait de transporter 120 tonnes de matériaux, déchargés aux Eaux-Vives et aux Pâquis.

Construite au chantier de Locum (France) en 1904, la « Neptune » a effectué son dernier transport de pierres en 1968. Acquise en décembre 1971 par l’Etat de Genève, elle a été classée patrimoine historique.

En 1972, alors que se poursuivaient les discussions relatives à son sort, grand émoi dans la République : victime d’une voie d’eau, la « Neptune » avait sombré. Seul un mât et l’étrave émergeaient encore…

Renflouée, la barque quitta Genève pour Collonge-Bellerive le 14 février 1973. C’est là que, en cale sèche, elle subit une rénovation complète. La remise en état de la « Neptune » s’est fait sous l’égide d’un comité de restauration. Elle a duré 22 mois et a nécessité plus de 18000 heures de travail ainsi que plus de 120 m3 de bois.

Remise à l’eau le 13 décembre 1975, elle fit sa première sortie officielle en mai 1976, lors du 450e anniversaire du Traité de combourgeoisie entre Genève, Fribourg et Berne.

La « Fondation Neptune » - un organisme privé – gère et entretient la barque qui lui a été confiée par l’Etat de Genève.

A l'occasion de son centième anniversaire en 2004, un projet de restauration a été lancé pour redonner une nouvelle jeunesse à la barque. Les 2.5 millons de francs suisses nécessaires ont été obtenus auprès des collectivités locales, les communes  et l'Etat de Genève, des mécènes, ainsi que des citoyens. Les travaux ont commencé le 5 octobre 2004 et se sont terminés avec la remise au public de la barque, le 6 septembre 2005.

La Neptune a repris le chemin du Léman pour naviguer à nouveau.

Renseignements et location sur
www.neptunegeneve.ch


Mise à jour : 08.08.2013