Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch    
 
Ge.ch > Nature

Nature

Journée mondiale des zones humides - Rade et Rhône genevois : des oiseaux rares s'observent en ville - 02.02.2015

Communiqué de presse du département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA) et du département de l'instruction publique, de la culture et du sport (DIP)

La Rade et le Rhône, au vu de leur richesse naturelle, constituent une réserve protégée par la Convention international de Ramsar. Des milliers d'oiseaux migrateurs visitent ces lieux qui attirent aussi des oiseaux rares, faciles à observer. Ainsi, cette année un groupe exceptionnel de Fuligules nyrocas – un canard acajou potentiellement menacé à l'échelle mondiale – fait le bonheur des observateurs amateurs. Afin de faire mieux connaître la valeur de ce site proche des Genevois, des activités sont organisées dans le sillage de la Journée mondiale des zones humides, avec une visite dédiée aux écoliers, mais aussi des animations pour les petits et les grands le dimanche 8 février.

Fuligule nyroca

Fuligule nyroca photo JM. Mitterer

Un havre naturel proche de nous

La Rade et le Rhône genevois ne constituent pas seulement un patrimoine apprécié par de nombreux promeneurs. Ils forment aussi un espace naturel hors du commun. Bénéficiant d'une eau d'excellente qualité, abritant des herbiers aquatiques, des bancs de petits poissons ou des moules d'eau douce, cette zone humide proche de nous est un important habitat pour de nombreux oiseaux migrateurs. Cette richesse est à l'origine d'un statut de protection international : la Rade et le Rhône constituent ainsi l'un des 2000 sites protégés dans le monde par la Convention de Ramsar

Un groupe exceptionnel d'oiseaux rares

Des milliers de canards, mouettes ou échassiers fréquentent le site Ramsar genevois au gré des saisons. Parmi ceux-ci, certains attirent tout particulièrement l'attention. Ainsi, cette année un groupe exceptionnel de Fuligules nyrocas séjourne près des quais, du côté des Eaux-Vives. Ce petit canard plongeur originaire d'Europe orientale est potentiellement menacé à l'échelle mondiale. Comptant jusqu'à 18 oiseaux, le rassemblement de Fuligules nyrocas genevois est particulièrement remarquable pour la Suisse qui n'héberge au total qu'une cinquantaine d'hivernants appartenant à cette espèce.

Les amateurs du bout du lac pourront profiter de cette aubaine : passant facilement inaperçu, ce canard nocturne se repose durant la journée sur les eaux calmes des ports de la rive gauche, non loin des rives. Reconnaissable à sa tête pointue contrastant avec ses yeux blancs, le mâle révèle un riche plumage acajou tirant sur le grenat, notamment lorsqu'on l'observe aux jumelles.

Un lieu de découverte pour les petits et les grands

Côtoyer des animaux sauvages à proximité directe de la ville n'est pas commun. Compte tenu de cette situation privilégiée et afin de permettre aux Genevois de découvrir ce patrimoine naturel proche de nous, plusieurs actions de sensibilisation sont organisées par de nombreux partenaires à l'occasion de la Journée mondiale des zones humides. Le département de l’instruction publique, de la culture et du sport s’est fortement impliqué dans ces actions, en vue de promouvoir la richesse de notre environnement naturel auprès de nos élèves.  C’est ainsi que  le mardi 3 février 2015 sera  dédié aux écoliers du canton - plus de 150 élèves de 4P participent à des présentations ludiques sur le thème des milieux aquatiques – Le grand public pourra quant à lui  rencontrer des ornithologues dans le cadre d'animations qui auront lieu le dimanche 8 février 2015 (voir l'encadré).

Observer les oiseaux migrateurs en compagnie d'ornithologues –
Dimanche 8 février 2015

Pour célébrer localement la journée mondiale des zones humides et découvrir les richesses naturelles du Léman, des animations gratuites pour le grand public
et les enfants sont présentées à Genève le dimanche 8 février 2015  par des spécialistes :

Pour tout complément d'information :
Le rallye des zones humides organisé le 3 février 2015 au parc Mon Repos pour 8 classes genevoises permettra aux représentants des médias qui le souhaitent de rencontrer entre 11h et 12h30 les spécialistes du site genevois ainsi que les représentants de la Convention de Ramsar. Ces derniers pourront ainsi répondre aux questions en lien avec la préservation des zones humides, à l'échelle locale ou mondiale, 5 jours avant les activités organisées pour le grand public (voir encadré). De plus les activités ou les oiseaux présents sur place pourront donner lieu à des images.

  • M. Gottlieb Dandliker, Inspecteur de la faune, département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA), ( 022 388 55 32) gottlieb.dandliker [at] etat.ge.ch
  • M. Laurent Vallotton, Muséum d’histoire naturelle, ( 022 418 63 37, laurent.vallotton [at] ville-ge.ch
La Journée mondiale des zones humides à Genève

La Convention de Ramsar est un traité ratifié par 168 Etats, dont la Suisse, qui se sont engagés à assurer la conservation de leurs zones humides – marais, lacs ou cours d’eau, milieux marins, etc. – les plus importantes. Grâce à cet instrument, ce sont aujourd'hui 2188 sites dans le monde, totalisant plus de 2 millions de km2 – l'équivalent d'un cinquième de la surface de l'Europe – qui sont protégés.
Chaque année début février, pour commémorer la signature de la Convention en 1971 dans la ville iranienne de Ramsar, les zones humides sont à la fête. A cette occasion, partout dans le monde, de nombreux acteurs mènent des opérations de sensibilisation du public. Genève, qui héberge un site protégé par la convention – la Rade et le Rhône genevois – ainsi que plusieurs zones humides de valeur, s'associe à cette action mondiale, pilotée à quelques kilomètres du canton par le Secrétariat de la Convention de Ramsar basé à Gland.

Partenaires de la Journée mondiale des zones humides 2015 :
Secrétariat de la Convention de Ramsar, Etat de Genève, Muséum d’histoire naturelle de la Ville de Genève, Groupe des jeunes de Nos Oiseaux-Genève, Groupe ornithologique du bassin genevois (GOBG), Pro Natura Genève, La Libellule, HEPIA Lullier, Association pour la sauvegarde du Léman (ASL), Association Naries


Mise à jour : 02.02.2015