Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la pageContactez-nousPlan du siteFoire aux questionsConditions d'utilisation

Formulaire de recherche

ge.ch Démarches en ligne Thèmes Organisation Chemin de vie  
 
Ge.ch > Thèmes > Mobilité > Politique de la mobilité > Grands projets > Grandes infrastructures routières > Elargissement autoroutier Traversée du Lac

Mobilité

Bouclement autoroutier : les solutions pour Genève

Dernières actualités

Péage routier et financement par un partenariat public-privé de la traversée du lac et du bouclement autoroutier

Le Conseil d'Etat a pris acte d'une étude juridico-économique conduite par le département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA) permettant de clarifier le processus et les prochaines étapes nécessaires en vue de la mise en œuvre éventuelle d'un péage routier et d'un financement sous forme de partenariat public-privé (PPP) de la traversée du lac et du bouclement autoroutier.

Le Conseil d'Etat a approuvé le rapport « Traversée du lac – Pour le bouclement autoroutier de Genève » et validé un plan d'actions visant à accompagner le potentiel de développement de la rive gauche la connectant d'ici 2030 au réseau autoroutier. Ce rapport et son plan d'actions seront transmis à la Confédération.

L’objectif de ce document commandé ce printemps par le Conseil d'Etat à l'ensemble des services compétents (voir point de presse du 16 avril 2014) est de préciser le projet de bouclement autoroutier de Genève et ses mesures d'accompagnement, d’analyser le projet sous l’angle du développement territorial et de définir les conditions de financement de l'ouvrage avec la mise en place éventuelle d'un péage et d'un partenariat public-privé.

Réaliser le bouclement autoroutier

Du point de vue de l’aménagement du territoire, les documents de planification validés au cours de ces deux dernières années par le Conseil d’Etat tels que le projet d’agglomération 2 et le plan directeur cantonal 2030 (en cours de validation auprès des services de la Confédération), permettent de répondre aux interrogations de la Confédération concernant le potentiel de développement de la rive gauche et la maîtrise du risque d'étalement urbain à long terme. Le développement urbain prévu à l’horizon 2030 et au-delà sur la rive gauche du lac nécessitera d’améliorer l'accessibilité autoroutière de cette partie du Grand Genève et conforte le besoin de réaliser le bouclement autoroutier du canton de Genève.

En matière d’investissement, l’opportunité d’un préfinancement par le canton du bouclement autoroutier, en vue d'une mise en service à l'horizon 2030 et dans la perspective d'un transfert des ouvrages à la Confédération, est confirmée sur le principe. En fonction de ses capacités d’investissement, l’Etat pourra faire appel à un partenariat avec le secteur privé ou financer seul la totalité de l’ouvrage. Il pourra également envisager la mise en place d'un péage sur l'infrastructure pour mettre en œuvre ce préfinancement cantonal. Il est aujourd’hui possible d'envisager la réalisation du bouclement autoroutier à moyen terme. Les travaux ultérieurs devront préciser la capacité d’investissement du canton, ainsi que les conditions exactes et la forme de son financement.

Soulager le trafic au centre-ville

Concernant le trafic au centre-ville, celui-ci sera fortement soulagé grâce au bouclement du contournement autoroutier et à ses mesures d’accompagnement visant à requalifier le réseau urbain. Les requalifications des axes du cœur d’agglomération se dessinent et présentent le double intérêt d’optimiser l’utilisation du réseau autoroutier et d’améliorer les usages au centre-ville en libérant de l’espace pour les transports publics et la mobilité douce. C’est ainsi que l'impact du bouclement autoroutier pourra se faire ressentir à l'intérieur d'un large périmètre incluant les quais et le pont du Mont-Blanc, la route de Frontenex, le boulevard Emile-Jaques-Dalcroze, le boulevard Georges-Favon, le pont de la Coulouvrenière, la rue de Sous-Terre, la rue de Lyon, la rue de Montbrillant et l'avenue de France. La mise sur pied de l'ensemble du schéma de mobilité détaillé qui accompagnera la réalisation du bouclement autoroutier permettra de concrétiser ces mesures d’accompagnement visant à requalifier le centre et favoriser la qualité de vie de ses habitants.

Placé sous la coordination du département de l'environnement, des transports et de l'agriculture, le groupe auteur du rapport de synthèse a réuni des représentants du département présidentiel, du département de l'aménagement, du logement et de l'énergie (DALE) et du département des finances, ainsi que des services de la Confédération (Office fédéral des routes et Office fédéral du développement territorial).

Sur la base des conclusions du présent rapport de synthèse, le Conseil d'Etat a mis en place un plan d’actions 2014-2030 qui définit les principaux jalons nécessaires pour la réussite et la réalisation du bouclement autoroutier à l'horizon 2030.


     

 

page suivante


Mise à jour : 21.04.2016