Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch    
 
Ge.ch > Mobilité

Mobilité

Plan directeur de la mobilité douce

Définition

Le Plan directeur de la mobilité douce est un document cadre visant à mettre à disposition des pratiquants de la mobilité douce des réseaux de parcours attrayants, sûrs et continus ainsi que des infrastructures appropriées.

La direction générale des transports a élaboré un Plan directeur de la mobilité douce qui a été adopté par le Conseil d'Etat le 31 mars 2011 approuvé par le Grand Conseil le 25 janvier 2013.

Le plan d'action de la mobilité douce 2015-2018 a été adopté par le Conseil d'Etat le 29 mars 2017, suite à son approbation par le Grand Conseil le 27 janvier 2017.

Le plan directeur vise un rééquilibrage de l'importance des modes de déplacement et traite notamment de :

  • l'établissement d'une planification pour un réseau cantonal intégrant une vision transcantonale et transfrontalière avec l'identification d'itinéraires-clés à renforcer ou à développer
     
  • l'amélioration des coordinations entre l'Etat et les communes, ainsi qu'à l'interne de l'Etat, pour la planification, l'aménagement et la gestion de la mobilité douce
     
  • l'établissement d'un programme des mesures prioritaires à mettre en œuvre (réseaux, vélos en libre service, équipements de stationnement, communication, etc.)

Basé sur un diagnostic précis, il comporte des fiches actions relatives à des objectifs stratégiques. Dans la méthode, la réalisation de ce Plan directeur a fait l'objet de consultations des milieux associatifs et des communes.

Le 27 janvier 2017, le Grand Conseil a validé le plan d'actions de la mobilité douce 2015 – 2018

Ce nouveau plan affirme la politique de développement de la marche à pied et du vélo que le Conseil d'Etat souhaite mener et présente les mesures visant à améliorer durablement les conditions de déplacement des piétons et des cyclistes qui seront réalisées durant les quatre prochaines années. Il s'intègre dans le cadre légal des planifications directrices fédérales et cantonales, mais également dans la perspective de l'agglomération du Grand Genève.

Ce plan comporte six axes de travail : développer le réseau cyclable, améliorer les réseaux piétonniers, rendre les espaces publics favorables à la mobilité douce, optimiser le fonctionnement des réseaux, développer le stationnement vélo et développer des services et des actions de promotion de la mobilité douce. Ils se déclinent à travers une série de 52 actions qui donneront lieu à des études et/ou des réalisations durant la période 2015-2018.


Mise à jour : 04.07.2017