Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch    
 
Ge.ch > Mensuration officielle

Mensuration officielle

Genève et la 3D

Les données géo-référencées du territoire genevois font l'objet d'un traitement qui permet aujourd'hui de représenter le cadre bâti et les objets remarquables en trois dimensions. Les maquettes 3D qui sont présentées au fil de ces pages constituent des documents de travail qui rendent compte de la complexité et de la réalité des différents terrains traités.
Ces maquettes, statiques ou animées, constituent des outils d'une efficacité inédite. Elles permettent d'enrichir la présentation des projets d'aménagement et, d'une manière générale, la gestion du territoire.

Genève se projette en 3D

Afin de s'assurer que les données utilisées et les représentation ne comportent pas de biais méthodologique, qui pourraient tronquer la réalité des maquettes, il est indispensable de n'utiliser que des données avérées, dans un cadre de travail régi par plusieurs principes directeurs, éthiques et déontologiques.

L'Etat de Genève - département de l'aménagement, du logement et de l'énergie - direction de la mensuration officielle (DMO) est initiateur et membre fondateur de la charte d'éthique de la 3D.

La DMO est le coordinateur du groupe de travail de la charte d'éthique :

 

 

Les initiateurs de la charte :

 Collectivités publiques
 Institut géographique national (France); Office fédéral de
 topographie - swisstopo (Suisse); Principauté de Monaco;
 République et canton de Genève; Ville de Montréal; Agence
 d'urbanisme de Lyon.

 Associations professionnelles
 Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA
  - section genevoise); Association des géomètres
 genevois (ACG); Ordre des arpenteurs - géomètres
 du Québec.

 Entreprises privées et particuliers
 Géo Vision Avenir ; Halbout Consultants.

En signant la charte d'éthique et de déontologie, les représentants des collectivités publiques, des milieux académiques, des associations professionnelles et des privés (entreprises et particuliers) s'engagent à respecter, à faire valoir et à transmettre les principes suivants:

  • Créer des images crédibles reflétant la stricte réalité

  • Utiliser des données justes et possédant une qualité suffisante

  • Citer obligatoirement les sources des données utilisées

  • Intégrer la « communauté 3D », réseau des auteurs de simulations 3D signataires de la charte d'éthique, afin de mutualiser les bonnes pratiques

  • Encourager les milieux de la formation initiale et continue et de la recherche à mettre en œuvre et à transmettre les principes de la charte d’éthique.

La charte d’éthique de la 3D, qui permet de certifier que les données et les représentations tridimensionnelles du territoire et des projets sont "3D OK" se veut un repère commun, porteur de valeurs et de principes reconnus et partagés. Ainsi, les représentations tridimensionnelles bénéficient d'une garantie de qualité et d'une légitimité indiscutables sur le long terme.


Mise à jour : 20.01.2014