Ecusson de la République et du canton de Genève

REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE
Prestations en lignes Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la pageContactez-nousPlan du siteFoire aux questions
Accueil    

Chambre administrative de la Cour de justice Cour de droit public

Votre requête : 66 enregistrements trouvés

Décision

A/4613/2019 ATA/18/2020 du 10.01.2020 sur JTAPI/1154/2019 ( MC ) , ADMIS -- score: 1.00
A/1932/2019 ATA/6/2020 du 07.01.2020 ( LCR ) , REJETE -- score: 1.00
A/1144/2019 ATA/9/2020 du 07.01.2020 ( CPOPUL ) , REJETE -- score: 1.00
A/671/2019 ATA/8/2020 du 07.01.2020 ( AIDSO ) , REJETE -- score: 1.00
A/992/2018 ATA/5/2020 du 07.01.2020 ( TAXIS ) , REJETE -- score: 1.00
A/3415/2019 ATA/10/2020 du 07.01.2020 ( AIDSO ) , REJETE -- score: 1.00
A/3585/2019 ATA/11/2020 du 07.01.2020 ( FORMA ) , REJETE -- score: 1.00
A/1034/2019 ATA/13/2020 du 07.01.2020 sur JTAPI/659/2019 ( LCI ) , REJETE -- score: 1.00
A/4586/2019 ATA/3/2020 du 02.01.2020 sur JTAPI/1123/2019 ( MC ) , REJETE -- score: 1.00
A/4583/2019 ATA/2/2020 du 02.01.2020 sur JTAPI/1121/2019 ( MC ) , REJETE -- score: 1.00
A/2065/2019 ATA/1856/2019 du 23.12.2019 sur JTAPI/934/2019 ( PE ) , REFUSE -- score: 1.00
A/4342/2019 ATA/1858/2019 du 23.12.2019 ( FPUBL ) , REFUSE -- score: 1.00
A/4479/2018 ATA/1843/2019 du 20.12.2019 ( FPUBL ) , REJETE -- score: 1.00
A/3292/2019 ATA/1847/2019 du 20.12.2019 sur JTAPI/1015/2019 ( LCI ) , REJETE -- score: 1.00
A/1625/2011 ATA/1841/2019 du 20.12.2019 sur JTAPI/1258/2018 ( EXP ) , IRRECEVABLE -- score: 1.00
A/1626/2011 ATA/1842/2019 du 20.12.2019 sur JTAPI/1259/2018 ( EXP ) , IRRECEVABLE -- score: 1.00
A/3940/2018 ATA/1851/2019 du 20.12.2019 sur JTAPI/443/2019 ( ICCIFD ) , PARTIELMNT ADMIS -- score: 1.00
A/3117/2017 ATA/1845/2019 du 20.12.2019 sur ATA/1092/2018 ( PRISON ) , PARTIELMNT ADMIS -- score: 1.00
A/1843/2019 ATA/1844/2019 du 20.12.2019 ( AMENAG ) , REJETE -- score: 1.00
A/1172/2018 ATA/1849/2019 du 20.12.2019 sur JTAPI/1097/2018 ( TAXE ) , ADMIS -- score: 1.00
A/3794/2018 ATA/1839/2019 du 20.12.2019 ( FPUBL ) , REJETE -- score: 1.00
A/3669/2018 ATA/1850/2019 du 20.12.2019 sur JTAPI/851/2019 ( ICCIFD ) , REJETE -- score: 1.00
A/451/2019 ATA/1836/2019 du 19.12.2019 sur JTAPI/894/2019 ( PE ) , ACCORDE -- score: 1.00
A/1595/2019 ATA/1812/2019 du 17.12.2019 ( MARPU ) , REJETE -- score: 1.00
Recours TF déposé le 21.11.2019, 2D_63/2019
Parties : CONNEXXION SARL / HOSPICE GENERAL, CROIX-ROUGE GENEVOISE
A/2211/2018 ATA/1808/2019 du 17.12.2019 ( MARPU ) , REJETE -- score: 1.00
Parties : SPS SERVICE PRIVE DE SECURITE SA / VILLE DE GENEVE - CENTRALE MUNICIPALE D'ACHAT ET D'IMPRESSION, PROTECTAS SA
A/3952/2018 ATA/1809/2019 du 17.12.2019 ( FPUBL ) , REJETE -- score: 1.00
A/3989/2018 ATA/1827/2019 du 17.12.2019 sur JTAPI/920/2019 ( LCI ) , IRRECEVABLE -- score: 1.00
A/1325/2017 ATA/1826/2019 du 17.12.2019 sur JTAPI/267/2018 ( LCI ) , RETIRE -- score: 1.00
A/3632/2016 ATA/1807/2019 du 17.12.2019 sur ATA/1623/2017 ( FPUBL ) , REJETE -- score: 1.00
A/4319/2017 ATA/1817/2019 du 17.12.2019 sur JTAPI/435/2018 ( PE ) , REJETE -- score: 1.00
A/2024/2018 ATA/1831/2019 du 17.12.2019 sur JTAPI/206/2019 ( LCI ) , PARTIELMNT ADMIS -- score: 1.00
A/1896/2019 ATA/1813/2019 du 17.12.2019 ( FPUBL ) , IRRECEVABLE -- score: 1.00
A/308/2019 ATA/1811/2019 du 17.12.2019 sur JTAPI/747/2019 ( LDTR ) , PARTIELMNT ADMIS -- score: 1.00
A/4117/2018 ATA/1810/2019 du 17.12.2019 sur JTAPI/454/2019 ( LCI ) , PARTIELMNT ADMIS -- score: 1.00
A/4028/2019 ATA/1825/2019 du 17.12.2019 ( AIDSO ) , REJETE -- score: 1.00
A/3807/2019 ATA/1824/2019 du 17.12.2019 ( FORMA ) , REJETE -- score: 1.00
A/470/2018 ATA/1816/2019 du 17.12.2019 sur JTAPI/303/2019 ( PE ) , SANS OBJET -- score: 1.00
A/147/2018 ATA/1833/2019 du 17.12.2019 sur JTAPI/1158/2018 ( ICCIFD ) , REJETE -- score: 1.00
A/3417/2019 ATA/1832/2019 du 17.12.2019 sur DITAI/469/2019 ( LCI ) , IRRECEVABLE -- score: 1.00
A/635/2018 ATA/1818/2019 du 17.12.2019 sur JTAPI/671/2018 ( PE ) , PARTIELMNT ADMIS -- score: 1.00
Descripteurs : DROIT DES ÉTRANGERS;RESSORTISSANT ÉTRANGER;SÉJOUR ILLÉGAL;MESURE D'ÉLOIGNEMENT(DROIT DES ÉTRANGERS);RENVOI(DROIT DES ÉTRANGERS);PAYS D'ORIGINE;RECONSIDÉRATION;FORMATION(EN GÉNÉRAL);FAMILLE;ADOLESCENT;INTÉRÊT DE L'ENFANT;CAS DE RIGUEUR
Normes : LPA.48; LEI.30.al1.letb; OASA.31.al1
Résumé : Admission partielle du recours d'un père sollicitant une autorisation de séjour en Suisse pour ses deux enfants adolescents en raison de la situation personnelle, familiale et scolaire de ces derniers. Compte tenu des circonstances exceptionnelles du cas d'espèce, les deux enfants peuvent se prévaloir chacun d'un cas individuel d'une extrême gravité donnant lieu à une dérogation pour leur admission en Suisse.
A/3478/2019 ATA/1820/2019 du 17.12.2019 ( PRISON ) , REJETE -- score: 1.00
Descripteurs : ÉTABLISSEMENT PÉNITENTIAIRE;DÉTENTION(INCARCÉRATION);MESURE DISCIPLINAIRE;DOCUMENT ÉCRIT;MENACE(DROIT PÉNAL);INSULTE;PROPORTIONNALITÉ
Normes : LPA.65; RRIP.42; RRIP.44; RRIP.47; Cst.5.al2
Résumé : De jurisprudence constante, la chambre administrative accorde généralement valeur probante aux constatations figurant dans un rapport de police, établi par des agents assermentés, sauf si des éléments permettent de s'en écarter. Dès lors que les agents de détention sont également des fonctionnaires assermentés, le même raisonnement peut être appliqué aux rapports établis par ces derniers. La sanction ne prête pas le flanc à la critique. Recours rejeté.
A/2267/2017 ATA/1828/2019 du 17.12.2019 sur JTAPI/1138/2018 ( LCI ) , REJETE -- score: 1.00
Descripteurs : DROIT D'ÊTRE ENTENDU;MAXIME INQUISITOIRE;RÉCUSATION;AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DROIT PUBLIC DES CONSTRUCTIONS;CONSTRUCTION ET INSTALLATION;PERMIS DE CONSTRUIRE;POUVOIR D'APPRÉCIATION;ESTHÉTIQUE;ORDRE DE DÉMOLITION;ÉGALITÉ DE TRAITEMENT;SANCTION ADMINISTRATIVE;AMENDE
Normes : Cst.29.al1; Cst.29.al2; Cst.8; LPA.10a; LPA.15; RCOf.5.lete; RCOf.21; LCUA.5.al1; LCI.15; LCI.79; LCI.112; LCI.137
Résumé : Refus d'autorisation de construire et remise en état confirmées. Les murs érigés, à certains endroits, ne sont pas conformes à la limite maximale de hauteur prévu dans la loi et ces installations n'ont pas fait l'objet de l'accord de la commune. Elles n'ont pas non plus été préavisées favorablement par les commissions compétentes. La recourante ne peut se prévaloir d'aucuns motifs pour s'opposer à la remise en état. L'amende est confirmée dans son principe et dans sa quotité pour avoir procédé à des travaux avant la délivrance d’une autorisation alors que la recourante avait connaissance des procédures en matière de police des constructions. Recours rejeté.
A/3060/2019 ATA/1814/2019 du 17.12.2019 ( MARPU ) , REJETE -- score: 1.00
Descripteurs : MARCHÉS PUBLICS;APPEL D'OFFRES(MARCHÉS PUBLICS);CONCURRENCE;ENTENTE SUR LES PRIX;ÉGALITÉ DE TRAITEMENT;SOUMISSIONNAIRE;GROUPE DE SOCIÉTÉS;ENTREPRISE;AUTONOMIE;LÉGALITÉ;INTÉRÊT PUBLIC;PROPORTIONNALITÉ
Normes : AIMP.1.al3; AIMP.11; RMP.17.al2; LCart.2.al1bis
Parties : SECURITAS SA SOCIETE SUISSE DE SURVEILLANCE / COMMUNE DE COLLONGE-BELLERIVE
Résumé : Rejet du recours contre la clause n° 3.9 de l’appel d’offres, préconisée par le guide romand des marchés publics, dans le cadre d’un marché public divisé en deux lots et posant l’obligation de déposer une offre pour chacun des lots et une offre pour l’ensemble du marché. Conditions de la base légale, de l’intérêt public et de la proportionnalité remplies. Ladite clause respecte plusieurs objectifs de l’accord intercantonal en matière de marchés publics (concurrence efficace, égalité de traitement entre soumissionnaires, utilisation parcimonieuse des deniers publics). Elle contribue au caractère complémentaire entre le droit des marchés publics et la LCart, en concrétisant la notion économique de l’entreprise au sens de cette loi fédérale, en particulier l’exigence de l’indépendance économique. Elle suit l’approche de cette loi s’agissant des groupes de sociétés en limitant la possibilité de soumissionner à un marché public aux entreprises économiquement indépendantes les unes des autres. Elle permet ainsi d’éviter le dépôt d’offres concertées (risque concret s’agissant de sociétés appartenant au même groupe et actives dans le même domaine, comme en l’espèce), tout en permettant à ces entreprises d’apporter la preuve de leur indépendance économique.
A/680/2018 ATA/1786/2019 du 10.12.2019 sur JTAPI/345/2018 ( PE ) , REJETE -- score: 1.00
A/3437/2018 ATA/1788/2019 du 10.12.2019 sur JTAPI/1245/2018 ( PE ) , REJETE -- score: 1.00
A/4032/2018 ATA/1775/2019 du 10.12.2019 ( PATIEN ) , REJETE -- score: 1.00
A/4029/2018 ATA/1774/2019 du 10.12.2019 ( PATIEN ) , REJETE -- score: 1.00
A/4033/2018 ATA/1776/2019 du 10.12.2019 ( PATIEN ) , REJETE -- score: 1.00
A/332/2019 ATA/1794/2019 du 10.12.2019 ( AIDSO ) , IRRECEVABLE -- score: 1.00
A/3504/2018 ATA/1789/2019 du 10.12.2019 sur JTAPI/980/2018 ( PE ) , REJETE -- score: 1.00
A/4472/2018 ATA/1798/2019 du 10.12.2019 sur JTAPI/538/2019 ( PE ) , REJETE -- score: 1.00
A/3132/2018 ATA/1793/2019 du 10.12.2019 sur JTAPI/267/2019 ( PE ) , REJETE -- score: 1.00
A/3597/2019 ATA/1785/2019 du 10.12.2019 ( NAT ) , REJETE -- score: 1.00
A/3340/2019 ATA/1797/2019 du 10.12.2019 ( FORMA ) , REJETE -- score: 1.00
A/3284/2019 ATA/1796/2019 du 10.12.2019 ( LOGMT ) , REJETE -- score: 1.00
A/2980/2018 ATA/1787/2019 du 10.12.2019 ( AIDSO ) , REJETE -- score: 1.00
Descripteurs : ASSISTANCE PUBLIQUE;BÉNÉFICIAIRE DE PRESTATIONS D'ASSISTANCE;AIDE FINANCIÈRE;DEVOIR DE COLLABORER;ENQUÊTE(EN GÉNÉRAL);DOMICILE
Normes : LIASI.1.al1; LIASI.21.al1; RIASI.1.al1.leta; LIASI.11.al1; CC.23; LIASI.32; LIASI.33.al1; LIASI.35; LIASI.7
Résumé : La décision de suppression des prestations d'aide financière accordées au recourant est conforme au droit et proportionnée, dès lors qu'il ressort de l'ensemble du dossier que le recourant n'avait pas son domicile ou sa résidence effective sur le territoire de la République et canton de Genève (absence de l'intéressé à l'appartement lors de différents contrôles mais présence de son frère et de sa famille, voyages à l'étranger, relevés bancaires ne permettant pas d'attester d'une présence sur le territoire genevois sur la durée). Recours rejeté.
A/1230/2018 ATA/1779/2019 du 10.12.2019 ( AMENAG ) , PARTIELMNT ADMIS -- score: 1.00
Descripteurs : DROIT D'ÊTRE ENTENDU;DROIT À UNE AUTORITÉ INDÉPENDANTE ET IMPARTIALE;QUALITÉ POUR RECOURIR;DROIT FONCIER RURAL;RÉVOCATION(EN GÉNÉRAL)
Normes : Cst.29.al2; CC.16; LPA.41; LDFR.1.al1; LDFR.61; LDFR.63; LDFR.70; LDFR.71; LDFR.83.al3; LDFR.84; LDFR.88
Parties : DUNAND Raphaël / COMMISSION FONCIERE AGRICOLE, ASSOCIATION DE L'AIDE A L'EGLISE EN DETRESSE (KIRCHE IN NOT)
Résumé : Dès lors que l’appelée en cause pouvait être lésée dans ses intérêts personnels et juridiquement protégés, l’intimée aurait dû lui permettre de participer à la procédure ayant mené à la décision querellée, soit celle de révoquer l’autorisation d’acquérir.
A/2299/2019 ATA/1784/2019 du 10.12.2019 ( FPUBL ) , REJETE -- score: 1.00
Descripteurs : DROIT DE LA FONCTION PUBLIQUE;EMPLOYÉ PUBLIC;FONCTIONNAIRE;RAPPORTS DE SERVICE DE DROIT PUBLIC;RÉSILIATION;LICENCIEMENT ADMINISTRATIF;MOTIF;JUSTE MOTIF;PROPORTIONNALITÉ;INTERDICTION DE L'ARBITRAIRE
Normes : Cst.9; CO.336c.al1.letb; LPA.61; LPAC.1; LPAC.4.al1; LPAC.6.al1; LPAC.17; LPAC.20.al3; LPAC.21.al1; LPAC.21.al3; LPAC.22; RPAC.47.al1; RTrait.5; RTrait.5a.letd; RTPHUG-SP.62; RTPHUG-SP.49.al2
Résumé : Rejet du recours d'un employé des HUG dont la nomination n'a pas été prononcée à l'issue de sa période probatoire, déjà prolongée d'un an pour prestations insuffisantes. Longue absence du recourant à la suite d'un accident non professionnel. Le recourant a été absent durant plus de soixante jours dans le cadre de la prolongation de la période probatoire et ses prestations n'étaient pas considérées, en novembre 2017, comme suffisantes. Décision proportionnée, les HUG n'étant pas à même de s'appuyer sur le recourant, et la période probatoire permettant justement à ceux-ci de s'en apercevoir avant de nommer l'employé fonctionnaire.
A/2818/2019 ATA/1791/2019 du 10.12.2019 ( PRISON ) , ADMIS -- score: 1.00
Descripteurs : ÉTABLISSEMENT PÉNITENTIAIRE;DÉTENTION(INCARCÉRATION);MESURE DISCIPLINAIRE;CONSTATATION DES FAITS;QUALITÉ POUR RECOURIR;INTÉRÊT ACTUEL
Normes : Cst.5.al2; LPA.20; LPA.60.al1.letb; LPA.61.al1.letb; REPSD.35.al1; REPSD.43; REPSD.44; REPSD.46
Résumé : Admission du recours d’un détenu souffrant de problèmes de santé avérés contre une mesure disciplinaire pour avoir refusé de travailler se plaignant de douleurs. L’existence d’une éventuelle incapacité de travail au jour de la sanction justifiant celle-ci ne peut pas être établie à ce jour. Vu l’historique médical du recourant, la question de savoir si et dans quelle mesure il était en incapacité de travailler pour des raisons médicales devait être investiguée avant le prononcé de la sanction.
A/348/2019 ATA/1781/2019 du 10.12.2019 ( MARPU ) , REJETE -- score: 1.00
Descripteurs : ADJUDICATION(MARCHÉS PUBLICS);APPEL D'OFFRES(MARCHÉS PUBLICS);ADJUDICATEUR;CAHIER DES CHARGES;PROCÉDURE D'ADJUDICATION;COMPARAISON DE PRIX;SOUMISSIONNAIRE;DOMMAGES-INTÉRÊTS;INDEMNITÉ(EN GÉNÉRAL)
Normes : AIMP.1; AIMP.11.leta; AIMP.11.letb; AIMP.13.letd; RMP.16.al2; RMP.32.al1; RMP.39.al2; RMP.42.al1.leta; RMP.42.al1.letb
Parties : SOGETRI SA / VILLE DE GENEVE - CENTRALE MUNICIPALE D'ACHAT ET D'IMPRESSION, SERBECO SA
Résumé : Recours contre l'adjudication d'un marché public portant sur le traitement de déchets encombrants par un soumissionnaire évincé. L'adjudicataire satisfaisait aux conditions posées par l'autorité adjudicatrice. Les documents qu'elle a produits établissaient sa capacité d'exploiter un centre de tri pour les déchets considérés. L'horaire d'exploitation est également conforme au cahier des charges. Recours rejeté.
A/4552/2018 ATA/1790/2019 du 10.12.2019 ( NAVIG ) , REJETE -- score: 1.00
Descripteurs : BATEAU;BOUÉE;DROIT D'ÊTRE ENTENDU;NAVIGATION;PORT
Normes : Cst.29.al2; LNav.10.al1; LNav.10.al2; LNav.10.al3; LPA.65; RNav.11.al1; RNav.11.al2; RNav.11.al4; RNav.11.al5; RNav.12.al1; RNav.13.al1; RNav.13.al3
Résumé : Le détenteur d’un bateau ne peut pas occuper une place d’amarrage sans autorisation. L’autorisation est délivrée « à bien plaire ». L’usager ne dispose pas d’un droit acquis ou d’un droit préférentiel quant à une place précise. Les places d’amarrage sont attribuées en fonction des caractéristiques des bateaux annoncés à l’autorité compétente. Celles-ci doivent être occupées par les bateaux bénéficiant de l’autorisation. Lorsque le bénéficiaire d’une autorisation envisage de changer de bateau, il doit obtenir au préalable une nouvelle autorisation. Le changement de bateau n’implique pas l’octroi de la même place d’amarrage.
A/4030/2018 ATA/1773/2019 du 10.12.2019 ( PATIEN ) , REJETE -- score: 1.00
Descripteurs : ÉTABLISSEMENT HOSPITALIER;PROFESSION SANITAIRE;DENTISTE;DROIT DU PATIENT;COMMISSION D'EXPERTS;PLAINTE À L'AUTORITÉ DE SURVEILLANCE;CLASSEMENT DE LA PROCÉDURE
Normes : LComPS.1.al2; LComPS.20; LComPS.22; LS.10; LS.42; LS.100; LS.107.al1; RISanté.7.al1; LS.85.al1
Résumé : Recours d’un patient contre la décision de la commission de surveillance des professions de la santé et des droits des patients de classer sa plainte contre des cliniques suite à des soins dentaires ayant entraîné des douleurs et des problèmes d’élocution. Les dentistes ayant exercé à titre indépendant, les cliniques, qui avaient fourni de manière continue et personnalisée les soins, ne pouvaient être tenues pour responsables. Recours rejeté.
A/1685/2011 ATA/1777/2019 du 10.12.2019 sur DITAI/263/2019 ( EXP ) , IRRECEVABLE -- score: 1.00
Descripteurs : DÉCISION;DÉCISION INCIDENTE;DOMMAGE IRRÉPARABLE
Normes : LPA.57.letc
Parties : AEROPORT INTERNATIONAL DE GENEVE, ETAT DE GENEVE / SATIN Etienne
Résumé : Irrecevabilité d’un recours déposé contre une ordonnance d’expertise rendue par le TAPI. Les conditions du recours contre une décision incidente ne sont pas remplies. Le fait que deux questions n’ont pas été tranchées par le TAPI préalablement à la délimitation de la mission d’expertise ne créé pas de préjudice irréparable, au sens de la jurisprudence.
A/4031/2019 ATA/1792/2019 du 10.12.2019 ( PRISON ) , ADMIS -- score: 1.00
Descripteurs : ÉTABLISSEMENT PÉNITENTIAIRE;DÉTENTION(INCARCÉRATION);MESURE DISCIPLINAIRE;CONSTATATION DES FAITS;QUALITÉ POUR RECOURIR;INTÉRÊT ACTUEL
Normes : Cst.5.al2; LPA.20; LPA.60.al1.letb; LPA.61.al1.letb; REPSD.35.al1; REPSD.43; REPSD.44; REPSD.46
Résumé : Admission du recours d’un détenu souffrant de problèmes de santé avérés contre une mesure disciplinaire pour avoir refusé de travailler se plaignant de douleurs. L’existence d’une éventuelle incapacité de travail au jour de la sanction justifiant celle-ci ne peut pas être établie à ce jour. Vu l’historique médical du recourant, la question de savoir si et dans quelle mesure il était en incapacité de travailler pour des raisons médicales devait être investiguée avant le prononcé de la sanction.
A/3954/2018 ATA/1801/2019 du 10.12.2019 ( PROF ) , PARTIELMNT ADMIS -- score: 1.00
Descripteurs : PROFESSION SANITAIRE;PHARMACIEN;DISPENSATION DE MÉDICAMENT;MESURE DISCIPLINAIRE;SANCTION ADMINISTRATIVE;COMMISSION D'EXPERTS;POUVOIR D'APPRÉCIATION
Normes : Cst.29.al1; LPA.61.al1; LPMéd.2.al1.letd; LPMéd.40; LPMéd.43.al1; LPMéd.46; RISanté.55; RISanté.64.al2; LS.1.al1; LS.80; LS.127.al1.leta; LComPS.20.al2
Résumé : Recours d’un pharmacien responsable contre un blâme prononcé contre lui par la commission de surveillance des professions de la santé et des droits des patients aux motifs qu’il n’avait pas correctement examiné et validé des ordonnances et également violé son devoir de diligence. Au vu des circonstances du cas d’espèce, en particulier du prix très élevé du médicament, le principe de la sanction apparaît fondé. Par contre, pour tenir compte du parcours professionnel irréprochable du pharmacien, le blâme est transformé en avertissement, soit une sanction moins sévère.
A/4237/2018 ATA/1780/2019 du 10.12.2019 ( FPUBL ) , PARTIELMNT ADMIS -- score: 1.00
Descripteurs : DROIT DE LA FONCTION PUBLIQUE;AÉROPORT;LICENCIEMENT ADMINISTRATIF;RÉSILIATION;INDEMNITÉ(EN GÉNÉRAL);RÉTABLISSEMENT DE L'ÉTAT ANTÉRIEUR
Normes : LPAC.22; LPAC.21; LPAC.31; Cst.36.al3
Résumé : Admission du recours d'un employé de l'Aéroport International de Genève, licencié suite à une incapacité de travail de longue durée, alors que ce dernier souhaite être reclassé malgré ses limitations physiques. Aucune vraie procédure de reclassement n'a été menée par l'AIG, qui s'est contenté de lui rappeler, à intervalles réguliers, qu'il lui appartenait de postuler, déléguant à l'employé la procédure de reclassement. Aucune proposition de poste, de stage ou de formations n'ont été faites à l'employé. Recours partiellement admis et réintégration proposée, dès lors qu'aucune prise de position de l'employeur ne figure au dossier sur ce point.