7267
Ecusson de la République et du canton de Genève

REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE
Prestations en lignes Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la pageContactez-nousPlan du siteFoire aux questions
Accueil    
 
Accueil » Mentions légales » Charte Google Analytics

Charte Google Analytics

Sommaire


1. A quoi sert Google Analytics ?
2. Pourquoi avoir choisi Google Analytics ?
3. Comment fonctionne Google Analytics ?
4. Quelles données sont récoltées et traitées par Google analytics ?
5. Où sont stockées les données collectées par Google Analytics ?
6. Qu'est-ce qu'une adresse IP ?
7. Comment Google Analytics respecte-t-il la sphère privée ?
8. Comment limiter les risques de profilage et protéger ma sphère privée ?

Le pouvoir judiciaire utilise Google Analytics comme dispositif d’analyse d’audience. Les rapports statistiques issus de cet outil l’aident à faire évoluer qualitativement le site. Ils ne contiennent aucune information contraire au respect de la sphère privée.  

Schématiquement, Google Analytics est un compteur de pages évolué. Lorsqu’un internaute consulte une page du site web du pouvoir judiciaire, l’outil de statistiques comptabilise son affichage.  

1. A quoi sert Google Analytics?

La consolidation de toutes ces informations de visite apporte de précieux éclairages sur les contenus les plus appréciés par les internautes ainsi que sur les chemins de navigation à l’intérieur de notre site. Sur cette base, la rédaction du site du pouvoir judiciaire est à même d’orienter les évolutions du contenu ou de réorganiser les pages existantes afin de correspondre au mieux aux pratiques et aux besoins des visiteurs. L’identification des pics de consultation participe aussi à l’optimisation des ordinateurs serveurs, afin d’assurer à nos visiteurs un affichage rapide des pages en toutes circonstances.

Haut de page

2. Pourquoi avoir choisi Google Analytics? 

Il n’est plus possible aujourd’hui d’exploiter un site web de manière professionnelle sans une mesure d’audience fiable. Après avoir examiné les nombreuses options à disposition, le pouvoir judiciaire a choisi d’utiliser Google Analytics pour la qualité des données fournies et la totale gratuité du système. 

Haut de page

3. Comment fonctionne Google Analytics? 

Pour procéder au comptage avec précision, Google Analytics utilise des cookies. Ce sont des petits fragments d’information qui sont mémorisés dans le navigateur de manière temporaire. Ils ne contiennent ou ne révèlent aucune donnée personnelle sensible. Il est possible de désactiver l’usage des cookies dans les préférences du navigateur.

Vous trouverez une explication détaillée des cookies sur l'encyclopédie en ligne Wikipedia. 

Haut de page

4. Quelles données sont récoltées et traitées par Google Analytics? 

La provenance géographique du visiteur, son adresse IP, la date de sa visite, la durée de sa visite, les pages consultées ainsi que l’enchaînement des pages. 
Haut de page

5. Où sont stockées les données collectées par Google Analytics ?

Les données sont stockées dans les centres de données de Google aux Etats-Unis. Elles sont conservées, selon Google, avec un niveau de sécurité très élevé. En 2010, les services généraux de l’administration américaine ont donné leur agrément de sécurité pour l’utilisation de ce service par les agences gouvernementales.
Haut de page

6. Qu’est-ce qu’une adresse IP ? 

Une «adresse IP» est un numéro qui identifie chaque ordinateur connecté à internet. Elle est constituée de quatre segments de trois chiffres au maximum, par exemple 192.168.1.1. L’adresse IP est dynamiquement assignée à la machine par le fournisseur d’accès à l’internet, que ce soit un prestataire de télécommunication ou un réseau d’entreprise. Elle est utilisée en mesure d’audience pour établir la provenance géographique de la visite.
Vous trouverez une explication détaillée de l’adresse IP sur l'encyclopédie en ligne Wikipedia.
Haut de page

7. Comment Google Analytics respecte-t-il la sphère privée?

La politique de Google est très stricte en la matière. Les conditions générales d’utilisation de cet outil garantissent au pouvoir judiciaire que les données collectées:
- ne peuvent être distribuées à des tiers que dans des cas limitativement énumérés;
- ne sont pas croisées avec d’autres données à disposition de Google, par exemple pour établir des profils individuels de visiteurs.
Afin de s’assurer que l’utilisation de Google Analytics est compatible avec la législation cantonale en matière de protection des données, le pouvoir judiciaire a demandé et obtenu l’agrément du bureau des préposées à la protection des données et à la transparence. Le pouvoir judiciaire s’est engagé à examiner régulièrement toute modification des conditions générales d’utilisation de Google Analytics et, le cas échéant, à abandonner cet outil si ces modifications devaient porter atteinte à la sphère privée des visiteurs.
Haut de page

8. Comment limiter les risques de profilage et protéger ma sphère privée?

Le profilage consiste à créer un lien entre votre identité («Qui vous êtes») et votre comportement («Ce que vous faites») ou vos centres d’intérêts («Ce que vous aimez»). Afin de limiter ce risque, nous vous conseillons de vous déconnecter de votre messagerie personnelle (Gmail, YahooMail, Bluewin etc…) lors de toute navigation sur le site du Pouvoir judiciaire, ou, de manière plus large, de tout site internet.
Vous trouverez plus d'informations sur la protection de la sphère privée dans la section 8 des conditions d'utilisation de Google Analytics.

 Haut de page