Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Intégration des étrangers

Intégration des étrangers

Suisses de l'étranger en 2017

La «cinquième Suisse» compte plus de 750 000 personnes. Le nombre des Suisses de l’étranger était fin 2017 de 751 800 personnes, réparties dans près de 200 pays du monde, mais principalement en Europe.

Passeport Suisse"La France, avec plus d'un quart d'entre elles, accueille la communauté suisse la plus nombreuse. Il y a à l'étranger plus de Suissesses que de Suisses. La part des femmes est de 54,5%. Ces données proviennent de la statistique des Suisses de l'étranger de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les Suisses de l'étranger représentent, en termes de population, l'équivalent de ce qui constituerait le quatrième canton de Suisse, après Zurich, Berne et Vaud. Pour quelque 6,3 millions de Suisses établis sur le territoire national, environ 11% des personnes titulaires d'un passeport suisse vivent à l'étranger. Près de trois quarts d'entre eux (74,6%) possèdent, en plus de la nationalité suisse, une ou plusieurs autres nationalités.

La France abrite la plus grande communauté suisse de l'étranger
Fin 2017, la France accueillait de loin la plus grande communauté suisse de l'étranger (196 300 personnes) : 26,1% des Suisses de l'étranger vivaient en France ou dans l'un de ses territoires d'outre-mer. Viennent ensuite, en Europe, l'Allemagne (88 600 personnes), l'Italie (49 600), le Royaume-Uni (35 000) et l'Espagne (23 500). Hors d'Europe, c'est aux États-Unis qu'on compte le plus de personnes de nationalité suisse (79 900 en 2017), devant le Canada (39 700), l'Australie (24 900) et Israël (19 900)

61% dans l'UE/AELE, 47% dans les pays limitrophes de la Suisse
Fin 2017, plus de 62% des Suisses de l'étranger vivaient sur le continent européen, un peu moins de 24% en Amérique et 7% en Asie. Six sur dix vivaient dans un pays membre de l'UE ou de l'AELE (457 400 personnes en 2017). Parmi ces personnes, trois quarts sont établies dans un pays limitrophe (352 900 personnes). Outre les Suisses établis en France, en Allemagne et en Italie, 16 200 étaient enregistrés en Autriche et 2800 au Liechtenstein.

La part des femmes dépasse de 9 points celle des hommes
On compte à l'étranger plus de Suissesses que de Suisses. Fin 2017, 54,5% de la communauté suisse de l'étranger était composée de femmes (409 700 personnes), contre 45,5% d'hommes (342 100). Le rapport de masculinité varie selon les régions du monde. En Europe, les femmes représentaient en 2017 56,1% des Suisses de l'étranger. Elles étaient majoritaires aussi en Amérique, en Afrique et en Océanie (avec des parts comprises entre 53,6% et 51,6%). Les hommes étaient majoritaires en Asie, avec une part de femmes de 45,0%.

Parmi les pays où vivent plus de 3000 Suisses de l'étranger, c'est en Grèce que la part des femmes était la plus élevée (60,7%), devant l'Italie (60,1%), les Pays-Bas (58,4%), l'Autriche (58,3%), le Royaume-Uni (57,4%) et l'Allemagne (57,0%). Les hommes étaient nettement majoritaires dans certains pays d'Asie comme la Thaïlande (part des femmes 34,6%), Singapour (39,5%), la Chine (40,5%) et les Philippines (43,7%).

Les Suisses de l'étranger sont plus jeunes que ceux qui vivent en Suisse
Fin 2017, 21,5% des Suisses de l'étranger étaient des mineurs de moins de 18 ans (161 800 personnes). La part des personnes à l'âge de la retraite (65 ans ou plus) était presque aussi grande (20,9%, 157 100 personnes). Le nombre de personnes en âge de travailler (de 18 à 64 ans) était de 432 900 (57,6%).

Les Suisses de l'étranger sont plus jeunes que leurs compatriotes établis en Suisse. En Suisse, la part des personnes de moins de 18 ans n'était que de 17,7%, celle des personnes de 18 à 64 ans de 60,8%. La part des personnes de 65 ans ou plus (21,5%) n'est que légèrement plus élevée en Suisse qu'à l'étranger." (extrait du communiqué de presse)

 

09.4.2018