Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Intégration des étrangers

Intégration des étrangers

Bilan de la Semaine contre le racisme 2018

Le BIE tire un bilan très positif de l'édition 2018 de la Semaine contre le racisme. Le choix consistant à thématiser "les mots du racisme qui blessent" a permis de questionner ces phénomènes qui tendent à prendre de l'ampleur notamment dans le domaine du numérique et parmi les jeunes.

Bilan SCR 2018-Télécharger le Bilan de la Semaine 2018

Trop souvent banalisés, rappelons que les mots à caractère raciste prenant la forme d'injures ou encore de préjugés, constitutifs d'une mécanique raciste et discriminatoire, sont non seulement moralement condamnables, mais également, dans certains cas, pénalement punissables (article 261bis du Code pénal).

Pratiquement, les différentes activités proposées dans le cadre de cette Semaine auront été autant d'occasions d'échanges entre les différentes personnes composant la société multiculturelle genevoise, les jeunes, les personnes âgées ou encore les parties prenantes des diverses politiques publiques en vigueur en matière d'intégration et de prévention du racisme. Ces rencontres auront surtout été l'occasion de proposer, développer et confronter différentes positions théoriques et pratiques sur ce sujet et, souvent, de faire émerger des solutions pragmatiques aux défis qui se posent. Relevons en particulier les nouveaux outils de sensibilisation produits avec les participants qui ne manqueront pas de donner des suites ou encore les informations diffusées par les responsables de projet sur les activités du Centre Ecoute Contre le Racisme.

Pour terminer, relevons encore que la qualité ainsi que la fréquentation des projets de la Semaine ont été jugées plus que satisfaisantes ceci pour les événements destinés aux adolescents ou aux adultes. Nous tenons également à souligner l'excellente qualité de la collaboration entre le BIE, les villes, les communes, les associations et les institutions participantes. Enfin, de nombreux relais sur les réseaux sociaux auront permis une visibilité importante de cette édition 2018.

L'Etat de Genève, la Confédération, la Ville de Genève, la Ville de Carouge, la Ville de Versoix, la Ville de Meyrin et la commune de Plan-les-Ouates ont fourni un soutien particulièrement important grâce auquel cette Semaine 2018 a eu l'impact souhaité. Le BIE est convaincu que ce type d'événements constitue une contribution non négligeable à la lutte contre le racisme et la prévention des discriminations à Genève.

 

16.4.2018