Écusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page Contactez-nous Foire aux questions
 ge.ch         24 avril 2019

Cours  PO-373

Organisé par : Direction générale de l'enseig. secondaire II

Croyances et spiritualité : quels enjeux pour la jeunesse LGBTI et les familles arc-en-ciel ?


Domaine Sciences humaines et sociales
Thème Fait religieux
Public Enseignants ES II - CO - EP - OMP
Durée 1 Jour(s)

Sessions


Session Titre Début Fin  
Aucune session à afficher

Description


Généralités
 Date :
 Mercredi 10 avril 2019
 Horaire :
 De 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30
 Lieu : Centre de Geisendorf

Langue du cours
 Français

Public visé
 Enseignant-e-s de l'ES II, de l'ES I, de l'EP et collaborateur-trice-s de l'OMP

Objectifs
 - Connaître et distinguer la construction sociale de l'identité de genre, en rapport avec les croyances dominantes dans notre société, selon les influences des différentes cultures, spiritualités, religions, ou sciences
 - Saisir l'évolution en cours au sein même de ces influences par l'apport de nouvelles interprétations des textes bibliques et d'expérimentation d'un accompagnement différencié
 - Echanger sur la position de l'enseignant-e avec des élèves vivant des discriminations du fait de leur orientation affective en lien avec leur contexte religieux, ou issus de familles arc-en-ciel

Contenu
 L'affirmation publique de l'orientation affective non hétérosexuelle d'un jeune est encore source de discriminations dans notre société civile comme dans certains courants religieux. Des mécanismes similaires sont à l'oeuvre pour un enfant dont les parents sont un couple homosexuel. Pour prévenir l'homophobie et la transphobie, il est nécessaire de comprendre les constructions sociales qui sont à l'oeuvre dans les rapports entre le sexe et le genre, afin de tenter d'autres interprétations du vivre ensemble.
 Lors de ce séminaire, par une approche pluridisciplinaire faisant appel à l'anthropologie sociale, à la théologie et à la psychologie, nous questionnerons le mode de conceptualisation dominant dans notre contexte moderne et ses ressorts de légitimation. A savoir, notamment, une certaine pensée religieuse qui a affirmé la transgression comme un péché, ainsi qu'une posture médicale longtemps soutenue, mettant en exergue la transgression comme une pathologie dont il fallait guérir.
 Puis, nous mettrons en dialogue différentes conceptions et pratiques d'accompagnement des jeunes LGBTI et des familles arc-en-ciel au sein des religions monothéistes, afin d'initier une réflexion autour de la réconciliation possible entre spiritualité et orientation affective.

Organisation
 Service de la formation continue de l'enseignement secondaire II, Mme Ana Cujean (fc-po@etat.ge.ch)

Intervenant(e)(s)
 Mme Carolina Costa, pasteure, église protestante de Genève
 Mme Marta Roca i Escoda, professeure, université de Lausanne
 Mme Vanessa Trüb, pasteure, église protestante de Genève
 M. Simon Butticaz,, professeur, Institut romand des sciences bibliques UNIL
 M. François Garaï, rabbin, communauté juive libérale de Genève
 M. Guillermo Kerber, théologien catholique, Genève
 M. Philippe Matthey, abbé
 M. Benoît Reverdin, psychothérapeute, office protestant de consultations conjugales et familiales
 M. Adrian Stiefel, responsable antenne LGBTI du Lab
 M. Ludovic Zahed, imam, docteur en sciences humaines et sociales

Informations complémentaires
 Cette journée se veut un approfondissement aux journées de prévention à l'homophobie et la transphobie proposées par La fédération des associations genevoises LGBTI.
 
 Par dérogation du secrétariat général, les enseignant-e-s peuvent s'inscrire à ce séminaire indépendamment de leur horaire d'enseignement.


Cours pré-requis


Cours Libellé Importance
Aucun cours à afficher

Cursus


Cursus Libellé
Aucun cursus à afficher