Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Etat employeur

Etat employeur

Encadrement et évaluation du personnel de l'Etat

Un changement de culture est en cours, axé sur la compétence, la motivation et la mobilité de chaque membre du personnel.

Le manager doit donner du sens, faire preuve de courage dans la conduite du personnel, avoir une attitude bienveillante, accorder sa reconnaissance et développer les compétences de son personnel.

Le personnel, manager compris, doit avoir le sens du service public, se soucier de son employabilité en se formant et saisir les opportunités de mobilité.

Chaque membre du personnel devient acteur de son parcours professionnel, que ce soit par son engagement dans l'accomplissement des missions confiées ou par le développement de ses compétences personnelles, sociales et métier.

 

Les entretiens sont des outils de management.

Entretiens d'évaluation et de développement

Le travail des membres du personnel est évalué régulièrement lors d'entretiens d'évaluation et de développement, destinés à orienter leur parcours professionnel.

Ces entretiens ont lieu avant la fin de la période d'essai de trois mois, puis chaque année jusqu'à la nomination. A l'issue de celle-ci, les entretiens ont lieu au minimum tous les deux ans pour l'ensemble des fonctionnaires, jusqu'aux niveaux hiérarchiques les plus élevés. En outre, des entretiens peuvent être sollicités en tout temps par l'employé-e ou par son/sa responsable hiérarchique afin d'examiner des attentes individuelles (définition des objectifs, bilan, évolution, formation, etc.) ou des objectifs communs (amélioration des prestations, informations, fonctionnement du service, etc.)

Informations supplémentaires (MIOPE)

 

Entretiens de service et licenciement

Des entretiens de service avec le-la supérieur-e direct-e permettent à la hiérarchie de mettre fin aux situations qui ne sont pas admissibles (insuffisance de prestations, inadéquation aux exigences du poste).

Ces entretiens, durant lesquels les employé-e-s sont entendu-e-s, peuvent déboucher, selon les cas, sur le renoncement à toute mesure, sur la fixation d'objectifs, sur un avertissement, sur l'ouverture d'une procédure de reclassement ou sur une demande de résiliation des rapports de service pour motif fondé.

Informations supplémentaires (MIOPE)

 

haut de page