Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch    
 
Ge.ch > Environnement

Environnement

Ecologie industrielle

Consulter les publications

La raréfaction des ressources naturelles et la dépendance de Genève à ce niveau engendrent de nouveaux défis. Le système économique du canton ne peut pas poursuivre son développement sur le modèle actuel et c’est l’ensemble de nos pratiques qu’il s’agit de reconsidérer afin d’envisager l’avenir de manière plus responsable. Pour proposer des solutions, un groupe de travail appelé Ecosite a été mis sur pied.

Votée par le Grand Conseil, la Loi sur l'action publique en vue d'un développement durable est entrée en vigueur le 19 mai 2001. Elle pose les bases juridiques pour la réalisation d’un Agenda 21 cantonal. Son article 12, intitulé « Ecosite », est directement inspiré de la notion d’écologie industrielle, concept visant à faire évoluer le système économique, non durable dans sa forme actuelle, pour le rendre viable à long terme et compatible avec le fonctionnement des écosystèmes naturels.

Figure 1 : Objectif de l’écologie industrielle est de considérer le système industriel
comme une composante des écosystèmes naturels. Source : Sofies, 2009.

L’article 12 a été modifié en 2010. Le groupe de travail Ecosite se fonde sur sa première version en vigueur de 2001 à 2010.

Art. 12 : Ecosite
L'Etat favorise la prise en compte des synergies possibles entre activités économiques en vue de minimiser leur impact sur l'environnement.

Pour appliquer cet article, le groupe de travail Ecosite, organe de réflexion et de discussion interdépartemental, a été formé sur mandat du Conseil d’Etat fin 2002. Composé de représentants du Service de géologie, des sols et des déchets (Gesdec), de l'Office cantonal de l'énergie (OCEN), du Service du développement durable (SCDD), du Service de la promotion économique genevoise (SPEG), de la Direction des bâtiments et de la Fondation pour les terrains industriels (FTI), il est accompagné par Suren Erkman, Professeur à l’Université de Lausanne et Guillaume Massard du bureau de conseil Sofies.

Pour déterminer les priorités d’action en termes de gestion des ressources naturelles, le groupe de travail a initié une étude de métabolisme des activités économiques, basée sur la méthodologie de l’analyse de flux de matière et d’énergie et confiée aux bureaux de conseil ESU-Services et Maneco. Cette étude a mis en évidence la forte dépendance de Genève par rapport aux importations de matières premières. Les résultats publiés proposent des pistes pour mettre en œuvre une stratégie concrète de développement durable.

Sur la base de ces résultats, le groupe de travail Ecosite a réalisé six actions entre 2004 et 2011 (Figure 2).

Figure 2 : Historique et actions du groupe de travail Ecosite entre 2000 et 2011. Source : Sofies, 2011.


Consulter les publications


 

La Croix Verte Internationale et la République et Canton de Genève ont uni leurs forces pour la Conférence Internationale sur l'Economie Verte et Inclusive les 6 et 7 octobre 2015 à Genève.

> Voir le contenu


Mise à jour : 20.10.2017