Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch    
 
Ge.ch > Eau

Eau

Vos questions

Qualité  et usage de l'eau

Les déchets qu'il ne faut pas jeter dans les éviers, lavabos ou WC
Comment les éliminer ?

Pollution,  risques et maladies

Loisirs aquatiques et accès à l'eau

Poissons

Eau et propriété

Gestion des eaux

Réponses : 

Qualité  et usage de l'eau

Est-ce que je peux infiltrer mes eaux de toiture dans le terrain ?

La mise en place d'un ouvrage d'infiltration (puits perdu, tranchée absorbante) des eaux pluviales, par exemple, modifie le processus naturel d'écoulement en injectant dans le terrain le 100% des eaux récoltées et concentrées par les surfaces imperméables (toitures). La possibilité d'évacuer les eaux non polluées dans le terrain est en étroite relation avec la perméabilité du sol et du sous-sol (conditions géologiques), la présence d'une nappe d'eau souterraine et son niveau maximum par rapport au niveau des caves (conditions hydrogéologiques), la pente naturelle du terrain (conditions topographiques) et la densité des habitations (conditions de voisinage).
Lorsque les constructions sont relativement denses, les ouvrages d'infiltration peuvent provoquer des atteintes aux propriétés et constructions telles que venues d'eau dans des caves ou terrains temporairement inondés. Demeurent également réservées à ce sujet les dispositions du code civil suisse. Ces dispositions (articles 689 à 692) sont applicables étant entendu que les écoulements au moyen d'ouvrage d'infiltration sont des procédés artificiels qui modifient le système naturel auto-organisé d'écoulement dans le sol.
Un ouvrage d'infiltration (puits perdu ou tranchées absorbantes profondes) doit faire l'objet d'une étude de faisabilité et d'un dimensionnement par un bureau d'ingénieurs spécialisé. Il ne doit pas créer de gêne pour le voisinage (sous-sols des maisons voisines).
Lors du développement d'un projet d'infiltration d'eau non polluée dans le sous-sol, il faut prendre contact avec le service de planification de l'eau, service autorité en la matière, afin d'obtenir leur accord formel pour l'adoption d'un tel système.

Peut-on boire l'eau de certaines rivières du canton ou de ses environs ?

Non, la qualité sanitaire de l'eau des rivières n'est pas suffisante pour en faire une eau potable.

Mon chien peut-il boire l'eau du lac ? Des rivières ?

Il peut boire l'eau du lac. Il devrait, par contre, éviter de boire l'eau des rivières qui ont un faible débit et dont l'aspect semble pollué: mousse, vase,...

Fontaine, puis-je boire de ton eau ?

En général, une plaquette l'indique. En absence de cette dernière: si l'eau est potable = pas d'indication;si l'eau est non consommable = plaquette l'indiquant.

Existe-t-il un accord entre Genève et la France pour garantir la qualité de l'eau ?

Non, il n'y a pas d'accord entre Genève et la France pour garantir la qualité de l'eau.
Cependant, la Commission internationale pour la protection des eaux du Léman (CIPEL) réunit des scientifiques, des élus et des représentants des services de l'Etat en Suisse et en France. Elle veille sur l'état de santé du Léman et de ses principaux affluents et propose des mesures pour lutter contre la pollution des eaux : site internet.
Les acteurs de la protection des eaux travaillent ensemble sur les principales rivières franco-suisses : la Versoix, l'Allondon, l'Hermance ... Il existe des "Contrat Rivière" qui décrivent les actions à entreprendre par le canton de Genève et le département concerné pour améliorer la qualité des rivières.

Où puis-je faire analyser mon eau du robinet ?

A la Direction générale de la santé au Service de protection de la consommation, 22 quai Ernest-Ansermet, 1211 Genève 4, 022 328 75 11.

Est-ce que la présence d'hormone sexuelle féminine est contrôlée dans les eaux du lac et des rivières ? A-t-on observé des espèces animales victimes de perturbations sexuelles ou de stérilité ?

Non. Il faut un matériel très sophistiqué pour le faire car ces hormones sont présentes en très faibles quantités et donc difficiles à détecter. Pour l'instant, les scientifiques mettent au point les méthodes d'analyse. Il existe un programme de la Confédération auquel participe le canton de Genève.

A-t-on le droit de nettoyer sa voiture sur une place de stationnement devant chez soi ?

Non c’est interdit. Les eaux de nettoyage chargées de détergents et de particules d'huile ou d'essence s'écoulent sur le sol et se déversent dans les grilles de sol d’eaux pluviales pour terminer dans le milieu naturel en occasionnant une pollution de l’eau. Les voitures ainsi que tout autre véhicule et engins agricoles doivent être nettoyé dans les centres appropriés et sur des places de lavage spécialement équipées en installations de traitement des eaux.
La vidange de l’huile du moteur dans la nature est évidemment interdite.

Où vidanger les eaux usées de mon camping-car ?

Un emplacement dédié se trouve à la STEP d'Aïre au 19 chemin de la Verseuse 1219 Aïre, Genève.

Peut-on jeter des déchets dans les grilles de sol ou grilles d'égout ?

Non, les canalisations auxquelles sont raccordées les grilles de sol ou grilles d'égout aboutissent dans les lacs ou les cours d'eau sans passer par une station d'épuration. Les bricoleurs, jardiniers ou agriculteurs sont susceptibles de provoquer de graves pollutions en nettoyant au jet leurs ustensiles ou leurs outils de traitement phytosanitaires près de grilles de sol.

Les déchets qu'il ne faut pas jeter dans les éviers, lavabos ou WC - Comment les éliminer ?

  • Déchet solide tels que serviettes et tampons hygiéniques, préservatifs, cure-oreilles, litière pour chat, etc. ou de restes de repas. Tous ces déchets  qui doivent être éliminés avec les ordures ménagères.
  • Déchets liquides toxiques (dissolvant ou diluant pour peintures, White spirit, restes de peintures, , produits phytosanitaires). Ces déchets toxiques doivent être ramenés dans un des trois Espaces de récupération du canton de Genève.
  • Huile ménagère ou de friture En aucun cas ces huiles ne doivent être déversées dans les éviers car elles se figent au contact de l'eau froide et peuvent obstruer les canalisations. En effet, elles occasionnent des bouchons de graisses dans les systèmes d’assainissement publics ainsi que dans les écoulements de votre immeuble.
    Ces huiles usagées sont considérées comme des déchets elles doivent donc être versées dans une bouteille en plastique et jetées à la poubelle (maximum 1 litre par sac).
  • Plus d'infos sur que trier et comment

Pollution,  risques et maladies

Que faire en cas de pollution des eaux ?

Si vous constatez:

  • une pollution du lac ou d'un cours d'eau (présence de mousse, coloration, irisation ou odeur inhabituelle des eaux, etc.);
  • un déversement de substances polluantes liquides ou solides dans une grille de sol ou dans le milieu naturel;
  • une mortalité importante de poissons ou d'autres animaux (batraciens, écrevisses, etc.); avisez immédiatement le service d'intervention et de secours (SIS) en composant le 118 qui se chargera de faire intervenir les services appropriés en fonction du type d'atteinte à l'environnement.
Quand faut-il craindre les puces de canards ?

Lorsqu'on se baigne dans le lac, près du bord, en période estivale. Pour éviter d'être infecté, lavez-vous tout de suite après la baignade ou si vous ne pouvez pas, séchez-vous energiquement.

Loisirs aquatiques et accès à l'eau

L'accès aux rives du lac et des cours d'eau est-il libre au public ?

Non. L'accès aux pêcheurs doit être assuré si c'est un parcours de pêche et le passage des douaniers pour les cours d'eau qui font frontière et le lac.

Quelles sont, habituellement, les plages les plus propres à Genève ?

La qualité de l'eau de toutes les plages contrôlées par le le Service cantonal de l'écologie de l'eau est bonne (bains des Pâquis, la Savonnière, plage d'Anières, le Vengeron, Genève-plage, plage de Versoix, ...). On peut donc se baigner partout.

Sur quelles rivières peut-on faire du canoë-kayak à Genève ?

Navigation des canoës-kayaks libre sur le Rhône et l'Arve (sous réserve de restrictions de police à certains endroits)
navigation des canoës-kayaks les jours impairs seulement, pendant la saison de pêche, sur la Versoix et l'Allondon (convention avec canoë-club).

Quelles sont les directives pour entretenir mon bateau ?

La plus grande prudence est de mise lors de l'entretien des bateaux. Les travaux sur la coque (grattage, ponçage, peinture) sont interdits sur les places d’hivernage à terre, dans les ports et sur les quais marchands des Eaux-Vives et des Pâquis. Ils restent autorisés dans le périmètre sécurisé situé sous les grues ainsi qu’aux emplacements de travail indiqués par la capitainerie cantonale.
Ces travaux peuvent néanmoins être entrepris chez soi dans un garage ou un hangar fermé disposant d’un sol étanche sans écoulement.
La directive peut être obtenue sur le site : www.ge.ch/eau/directives

Poissons

Quels sont les poissons que l'on trouve dans nos rivières et dans le lac ? Sont-ils comestibles ?
Les rivières :

28 à 30 espèces de poissons peuplent les rivières genevoises selon le dernier inventaire effectué en 2001. Les poissons les plus répandus sont :

  • la truite de rivière (salmo trutta fario), espèce la plus largement répandue dans les cours d'eau, mais cependant le repeuplement intensif réalisé depuis plus d'un siècle a entraîné la disparition des souches autochtones pures.
  • l'ombre de rivière (Thymallus thymallus)
  • le brochet (Esoxus lucius), principalement présent dans le Rhône
  • le chevaine (Leuciscus cephalus)
  • la loche franche (Barbatula barbatula)
  • le vairon (Phoxinus phoxinus)
  • le gardon (Rutilis rutilus)
  • la perche (Perca fluviatilis)
Le Léman :

18 espèces de poissons sont présentes dans le Léman. Ce nombre est relativement faible par rapport aux autres bassins versants. Il serait dû à la dernière glaciation qui a abaissé fortement la température et créé des barrières naturelles tel l'arc alpin qui ont empêché l'accès de toutes les espèces piscicoles au bassin du Léman.
Les espèces principales du lac sont :

  • la perche (Perca fluviatilis)
  • le corégone (Coregonus sp.)
  • la truite (Salmo trutta)
  • l'omble chevalier (Salvelinus alpinus)
  • le brochet (Esox lucius)

Tous les poissons du Léman et des rivières du canton sont comestibles.

Eau et propriété

Mon habitation risque-t-elle d'être inondée ?

Il existe un cadastre des dangers dus aux crues .Si le cours d'eau au bord duquel vous habitez n'y figure pas encore c'est le service de la planification de l'eau qui pourra vous renseigner, tél. : 022 327 82 99.

Est-ce que l'eau qui s'infiltre dans ma cave est liée à une nappe d'eau souterraine ou plutôt à une rupture de conduite ?

Les données de sondage disponibles au service cantonal de géologie permettent de se faire une bonne idée de l'étendue et de la profondeur des nappes d'eau souterraines du canton. En venant consulter cette banque de données géologiques ainsi que la carte hydrogéologique de synthèse, il est en général possible de savoir si des venues d'eau sont liées à des infiltrations ponctuelles, à une nappe souterraine caractérisée ou à un autre facteur.

Une des limites de ma parcelle est constituée par un cours d'eau. Que faire pour stopper l'érosion et la perte de terrain qui en découle ?

La protection contre l'érosion incombe au propriétaire du bien érodé. Toutefois, cette protection implique une demande d'autorisation de construire avec une autorisation selon la loi cantonale sur les eaux et selon la loi fédérale sur la pêche. Alors avant de vous lancer dans une telle demande prenez contact avec le service de la planification des eaux qui vous aiguillera, tél. 022 327 4634.

J’ai des odeurs d’égouts dans ma maison. Que dois-je faire ?
  1. contrôler si les siphons de toutes les installations sanitaires de la maison sont correctement remplis d’eau afin d’éviter des remontées d’odeurs depuis le réseau de canalisations intérieur de la maison;
  2. vérifier s’il existe des regards de visite dans les sous-sols et contrôler la présence d’un « bain d’huile » qui assure l’étanchéité en le cadre et le couvercle du regard;
  3. faire procéder à un curage des canalisations intérieures de la maison par une entreprise spécialisée;
  4. si le problème persiste, contacter les autorités communales en demandant qu’un contrôle, le cas échéant, qu’un entretien des systèmes d’assainissement publics soit entrepris dans le bassin-versant votre immeuble.
Quelles sont les directives d’exploitation de ma piscine ?

Les propriétaires de piscine sont soumis à différentes règles d’exploitation de leurs installations visant à protéger le milieu naturel en évitant tout déversement de produits chimiques (chlore et autres produits toxiques utilisés pour la désinfection de l'eau).
La directive peut être obtenue sur le site : www.ge.ch/eau/directives

Gestion des eaux

Comment fonctionnent les égouts de ma maison ?

Par le biais de l'évier, du lavabo ou de la cuvette des WC, chacun de nous est relié à une station d'épuration (STEP). Le bon fonctionnement de ces dernières est assuré par des bactéries, qui peuvent succomber si la charge en produits toxiques est trop importante.
La cuvette de nos WC n'est pas une poubelle : n'y jetons aucun déchet solide (serviettes et tampons hygiéniques, préservatifs, cure-oreilles, litière pour chat, etc.) ou de restes de repas. Tous ces déchets  qui doivent être éliminés avec les ordures ménagères. n'y jetons pas non plus de déchets liquides toxiques (dissolvant ou diluant pour peintures, White spirit, restes de peintures, , produits phytosanitaires). Ces déchets toxiques doivent être ramenés à une déchetterie.

Existe-t-il des ménages qui ne sont pas raccordés à une station d'épuration ? Des usines ?

Il existe encore quelques maisons isolées qui possèdent un assainissement individuel et qui ne sont donc pas raccordées à une station d'épuration (1% des ménages genevois). Les usines du canton sont raccordées aux stations d'épuration.

Quel est le niveau du lac ?

Le niveau du lac est régulé selon l'accord intercantonal par l'ouvrage du Seujet. Les manœuvres sont effectuées par SIG et supervisées par le service de l'écologie de l'eau.


Mise à jour : 24.05.2017