Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la pageContactez-nousPlan du siteFoire aux questionsConditions d'utilisation

Formulaire de recherche

ge.ch Démarches en ligne Thèmes Organisation Chemin de vie  
 
Ge.ch > Thèmes > Déchets > Entreprises > Branches économiques > Bâtiment et travaux publics

Déchets

Bâtiment et travaux publics

Les déchets de chantier représentent le plus grand volume de déchets produits à Genève. Il est vital pour l'avenir du canton que soient valorisées toutes les fractions qui peuvent l'être.

Le cas du gravier utilisé pour fabriquer le béton illustre bien l'urgence de la situation : les réserves de gravier genevois s'épuisent rapidement tandis que d'importantes quantités de béton sont encore mises en décharge alors qu'elles pourraient être utilisées pour produire de la grave recyclée et ainsi remplacer une partie du gravier naturel dans la fabrication du béton.

Les volumes encore disponibles pour le stockage des matériaux d'excavation (remblayage de gravières) ou des déchets minéraux (Décharges contrôles pour matériaux inertes) sur le territoire genevois et en France voisine, sont actuellement très limités et la situation n'est pas destinée à s'améliorer.

Les chantiers de démolition ou de rénovation produisent non seulement des déchets de chantier « ordinaires » à trier, tels que du béton, des inertes, du bois, de la ferraille, etc., mais aussi des déchets "problématiques", voir dangereux, présents dans les matériaux composant le bâtiment, comme par exemple l'amiante, qu’il est obligatoire de gérer (tri, récupération et élimination) correctement afin d’en limiter les impacts sur la santé des intervenants et sur l’environnement.

C'est pour sensibiliser les professionnels du bâtiment à toutes ces problématiques que le service cantonal de gestion des déchets, en collaboration avec les professionnels de la branche, a publié des fiches d'information sur la gestion des déchets de chantier. Ces fiches sont actualisées en fonction des nouvelles connaissances ou des modifications des lois et des directives.

De plus, les maîtres d'ouvrages sont tenus depuis 1999 de remplir et remettre au GESDEC, avant l'ouverture du chantier, une déclaration de gestion des déchets de chantier.

Le remblayage de matériaux terreux et de matériaux d'excavation non pollués en provenance de chantiers sur des terrains dévolus à l'agriculture est quant à lui réglé par la directive sur le remblayage en zone agricole.

L'Etat trie ses déchets de chantier !
Une directive, mise au point dans le cadre du programme "Ecologie au travail", incorpore sept mesures qui doivent désormais être observées par toute personne ou entreprise collaborant à un chantier de l'Etat. Plus d'informations...
 


Mise à jour : 11.07.2013