Consommation et affaires vétérinaires

Le SCAV

Consommation

Eaux de piscines

Affaires vétérinaires

Informations au public

Publications

Espace Médias

Cheminement
... > Affaires vétérinaires > Chiens > Morsures et prévention

Consommation et affaires vétérinaires

Morsures & prévention

Les réactions des chiens peuvent être inattendues. Des gestes calmes et mesurés sont toujours recommandés et il est nécessaire d'avoir l'assentiment préalable du maître avant d'approcher un chien, même s'il est connu. Si le chien se montre agressif, faire mine de ne pas s'en préoccuper, passer son chemin ou rester immobile, les bras le long du corps, et silencieux.

En cas de morsure

  • Veiller en premier lieu à assurer un soin médical à la blessure, même légère;
     
  • Relever l'identité du détenteur du chien - le cas échéant, la police ou les agents de sécurité municipale peuvent intervenir au moment des faits;
     
  • Déclarer au SCAV l'accident par le biais
    • de son médecin
    • ou de son vétérinaire, en cas de blessure sur un animal.

En effet, les vétérinaires praticiens, la police, le corps médical, les agents de police municipale, les douaniers, les gardes de l'environnement, les communes, les éducateurs et moniteurs canins, les responsable de refuge ou de pension pour animaux ont l'obligation d'annoncer les morsures canines qui parviennent à leur connaissance en remplissant les formulaires ad'hoc se trouvant dans la section formulaires.

Prévention

Une action sur plusieurs plans permet de réduire les risques de morsures.

  • Ainsi, les professionnels en contact avec des chiens ont l'obligation de signaler au SCAV, les animaux qui présentent les signes d’un comportement d’agression supérieur à la norme, que ce soit à l'égard des être humains ou des animaux, au moyen du formulaire ad'hoc. Par ce biais, ces chiens peuvent faire l'objet d'un suivi et le cas échéant de mesures éducatives susceptibles de réduire en amont les risques pour la sécurité publique.
  • Il faut toutefois rappeler que la responsabilité en matière de prévention des morsures appartient aux détenteurs de chiens. Le cas échéant, pour assurer une meilleure maîtrise de leur animal, ceux-ci peuvent faire appel aux conseils de professionnels.

A Genève, un cours de sensibilisation pour les élèves des écoles du premier degré primaire, les plus vulnérables en cas d'agression, peut être organisé sur demande dans la limite des disponibilités des animateurs.

Consultez également la foire aux questions dans la rubrique "A votre service" de ce site.