Affaires économiques

Espace médias

Affaires économiques

Les zones de développement d'activités mixtes permettront de préserver un tissu économique diversifié (publié le 22.03.2012)

Loi générale sur les zones de développement industriel (LGZDI)

Le Grand Conseil a adopté ce jour le projet de loi du Conseil d'Etat instaurant un nouveau type de zone d'activités, intitulé «zone de développement d'activités mixtes». Cette nouvelle zone comprend au minimum 60% d'activités secondaires (industrie et artisanat) et offre la possibilité à des entreprises actives dans le domaine tertiaire de s'établir dans la zone de façon complémentaire et intégrée.

La loi ne prévoit pas l'attribution automatique de ce nouveau statut aux zones industrielles existantes. Pour en bénéficier, les zones concernées devront être préalablement déclassées.

Ces nouvelles zones de développement d'activités mixtes constituent un véritable outil au service de la prospérité de Genève. Elles permettront de soutenir et de conserver un secteur secondaire dynamique dans notre canton, tout en favorisant la mixité entre activités secondaires et tertiaires.

L'industrie genevoise actuelle, entretenant souvent des liens forts avec le secteur tertiaire, bénéficiera de cette mixité, qui facilitera les échanges indispensables entre ces deux secteurs d'activités.

Ces nouvelles zones de développement d'activités mixtes offrent également un instrument de gestion optimale du territoire. Elles permettent en effet, au moyen de cette mixité, d'assurer une densification des espaces disponibles et une meilleure intégration des activités aux zones urbanisées.

Inscrite au rang des objectifs de législature du Conseil d'Etat, cette amélioration des conditions-cadres du canton va dans le sens du maintien et du soutien à un tissu économique riche et diversifié, indispensables en période de conjoncture difficile.

Pour tout complément d'information:

  • M. Pierre-François Unger, Président du Conseil d'Etat, chargé du département des affaires régionales, de l'économie et de la santé (DARES), tél. +41 (0)22 546 88 01;
  • M. Jacques Moglia, attaché de direction, office de l'urbanisme, DCTI, tél. +41 (0)22 546 73 16.