Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch
 
Ge.ch > Culture

Culture

Patrimoine culturel immatériel

Le terme de «patrimoine culturel immatériel» désigne l’ensemble des traditions vivantes (pratiques et rites sociaux) que des groupes, appelés aussi «détenteurs», reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel. Ces usages se transmettent de génération en génération et procurent un sentiment d’identité et de continuité à la communauté qui les pratique.

La définition du patrimoine culturel immatériel émane de l'organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) qui a établi une Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, ratifiée par la Suisse en mars 2008.

La Suisse s'étant engagée, comme les autres Etats parties, à «dresser de façon adaptée à sa situation, un ou plusieurs inventaires du patrimoine culturel immatériel présent sur son territoire», l'Office fédéral de la culture a coordonné, dès 2010, le recensement des traditions propres à chaque canton.

A l'automne 2011, 7 traditions genevoises ont été retenues par la Confédération parmi les 10 transmises par le Conseil d'Etat en février 2011. Il s'agit de:

  • l'Escalade,
  • l'Esprit de Genève,
  • la Fabrique,
  • le Feuillu,
  • l'Illustration, la bande dessinée et l'affiche genevoises,
  • les Promotions
  • la Tradition botanique genevoise et le marronnier de la Treille.