Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page
ge.ch    
 
Ge.ch > Bruit

Bruit

Assainissement

Un important programme visant à assainir les routes les plus bruyantes

La législation fédérale prévoit l'obligation d'assainir les routes les plus bruyantes d'ici 2018. Au-delà des enjeux liés à la gestion de la mobilité, plusieurs actions peuvent être entreprises pour limiter ces nuisances, allant de l'emploi de vitrages isolants pour les riverains à la construction de parois antibruit. Les mesures les plus efficaces sont cependant celles qui permettent de réduire ce bruit à la source, comme par exemple la pose de revêtements routiers phonoabsorbants.

Le canton a été l'un des premiers à s'engager, dès 1997, sur cette voie. Un crédit de 85 millions voté par le Grand Conseil en 2003 a permis de financer le développement de ces aménagements, en collaboration avec les communes et avec le soutien de la Confédération. Plusieurs dizaines de km de revêtements phonoabsorbants ont ainsi été posés sur les routes du canton, notamment avec des bitumes de dernière génération particulièrement efficaces. Ces réalisations sont situées aussi bien dans un contexte urbain que sur des axes de périphérie. Ces revêtements permettent aujourd'hui d'assurer une importante réduction du bruit produit par les véhicules sur ces tronçons routiers, améliorant considérablement la qualité de vie des riverains.

Revêtement phonoabsorbant : un piège à bruit très efficace

Le bruit routier provient de deux phénomènes : le fonctionnement du moteur des véhicules et la friction des pneus avec la chaussée. Cette dernière source est la plus significative lorsque les voitures roulent à des vitesses supérieures à 35-50 km/h.  L'emploi de revêtements phonoabsorbants permet d'atténuer très significativement cette nuisance. En effet, habituellement, la surface lisse de l'asphalte réfléchit les ondes sonores. Dans le cas d'un revêtement phono-absorbant, le son est absorbé grâce à un bitume doté d'une granulométrie très fine : le bruit est littéralement piégé par la structure poreuse de la route !

Un peu plus chère qu'un revêtement standard - environ 10% - et nécessitant quelques précautions particulières au moment de sa pose, une surface phonoabsorbante recèle des avantages spectaculaires qui justifient ces contraintes. En effet, au terme de sa durée de vie - de l'ordre d'une quinzaine d'années, comme pour un bitume classique - un tel revêtement permet une amélioration correspondant au gain sonore obtenu lorsque le trafic est divisé par deux sur un tronçon routier. Il faut relever qu'au moment de sa pose, l'atténuation est nettement plus élevée puisqu'elle atteint alors 9 dB(A) - soit l'équivalent d'une réduction de trafic par 8 !

Le revêtement phonoabsorbant (à droite)
se reconnait à sa fine granulométrie

> Plus d'information sur l'assainissement du bruit routier à Genève

Découvrir en images les effets d'un revêtement phonoabsorbant


Mise à jour : 22.05.2017