Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

e-démarches Changer la couleur des liens Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page Contactez-nous Plan du site Foire aux questions Conditions d'utilisation

Formulaire de recherche


ge.ch Démarches en ligne Thèmes Organisation Chemin de vie  
 

Aménagement du territoire et urbanisme

Chêne-Bourg

La halte de Chêne-Bourg, construite en tranchée couverte, est la dernière station du parcours CEVA avant la frontière. Elle constituera un lien fort entre Genève et Annemasse. Cette zone est aussi traversée par la « voie verte » de CEVA, entre la gare des Eaux-Vives et la frontière.

Vue aérienne du site du projet

L’Etat de Genève et CFF immobilier se sont associés pour mettre en valeur le potentiel immobilier des terrains de la gare (31 000 m²). Réalisé en partenariat étroit avec la commune de Chêne-Bourg, le projet a pour objetif de construire un quartier urbain de qualité.

Cet espace public amènera une nouvelle centralité pour Chêne-Bourg :

  • à l'échelle intercommunale en devenant le lieu fort des Trois-Chêne,
  • à l'échelle communale en reliant le secteur de la gare, aujourd'hui décentré et les quartiers résidentiels au nord,
  • en créant un nouveau pôle attractif et vivant au centre de la commune

L'enjeu est de garantir un espace public qui s'articule à la fois avec le projet voie verte de l'agglomération (axe Est-Ouest), ainsi qu'avec la mutation du tissu urbain liée à l'arrivée du CEVA.

Espaces publics

Un concours d'idées et un concours de projets d’espaces publics a été lancé par l’Etat de Genève, en collaboration avec la commune de Chêne-Bourg. Le lauréat du concours, EMA Architectes, ILEX SAS et INGPHI SA, a été désigné lors du jury des 15 et 16 novembre 2011.

Les grands principes du projet sont :

  • un biseau réalisé sur un des bâtiments du PLQ permet d'ouvrir un vaste parvis triangulaire devant l'émergence côté Bel-Air. Celle-ci est dégagée et mise en perspective depuis l'avenue Grison ;
  • une césure dans le bâtiment A permet de relier les quartiers nord et sud de la commune, coupés jusqu'à présent par les voies de chemin de fer ;
  • les espaces au sud, minéraux, offrent un contraste avec une grande noue paysagère longeant la voie verte ;
  • le travail sur l'éclairage, doux pour les parties végétalisées, plus marqués sur les surfaces minérales permet des parcours évidents ;
  • le travail sur le phasage doit permettre aux espaces publics le développement échelonné des projets urbains.

Etant donné l'ampleur des changements sur le secteur et leurs temporalités déconnectées, un des enjeux majeur est de permettre à la population de « lire » l'histoire de ce développement. En d'autres termes, il s'agira de créer des espaces qui puissent évoluer tout en offrant déjà une qualité, traduite par divers usages et une première appropriation.

Développement urbain

Le projet de développement urbain autour de la halte de Chêne-Bourg fait l’objet d'un PLQ n°29'683 adopté par le Conseil d'Etat le 26 juin 2013. Il prévoit des activités commerciales en rez-de-chaussée et en sous-sol, des bureaux, et environ 250 logements en étage. Une surface de 3500 m2 sera consacrée à des commerces en sous-sol, tandis que l'immeuble le plus haut accueillera des activités sur une surface de 5500 m2.

Deux concours pour concrétiser le projet

Deux concours ont été organisés sur les différents bâtiments qui composent le PLQ.

Le concours organisé par le Canton de Genève  porte sur les bâtiments A1 et A2 et a été lancé en mars 2014. Il permettra la réalisation d'environ 145 logements.

Les deux bâtiments intègrent des logements diversifiés (logements locatifs et PPE pour le bâtiment A1, logements d’utilité publique (LUP) et logements pour personnes âgées et personnes en formation pour le bâtiment A2). Les rez-de-chaussée sont animés par des commerces.

Le lauréat a été désigné en novembre 2014. Il s'agit du projet « UNTITLED » du bureau Group8 architectes à Genève.

Le concours organisé par les CFF porte sur le bâtiment B et a été lancé en juin 2014. Il permettra d'accueillir des commerces en rez-de-chaussée, des bureaux sur les cinq premiers niveaux puis environ 90 logements locatifs libres sur les 14 derniers niveaux.

Le lauréat a été désigné en novembre 2014. Il s'agit du projet « SARA » du bureau Lacaton & Vassal architectes à Paris.

Potentiels: 
Environ 250 logements - 10500 m2 d'activités
Personne de contact: 
John Aubert, chef de projet, john.aubert(at)etat.ge.ch

haut de page