Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la pageContactez-nousPlan du siteFoire aux questionsConditions d'utilisation

Formulaire de recherche

ge.ch Démarches en ligne Thèmes Organisation Chemin de vie  
 
Ge.ch > Thèmes > Agriculture > Actualités > 2017: année de l’agriculture et nature pour le canton de Genève

Agriculture

2017: année de l’agriculture et nature pour le canton de Genève - 03.03.2017

Garantir une agriculture locale saine et maintenir une nature de qualité sont des enjeux de taille auxquels le canton doit faire face dans un contexte économique difficile. Afin de répondre à ces nombreux défis, M. Luc Barthassat, conseiller d’Etat chargé du département de l’environnement, des transports et de l’agriculture (DETA) et les directeurs de son département présentent aujourd’hui les travaux stratégiques en matière d’agriculture et de biodiversité, ainsi que les outils permettant d'investir dans une politique agricole proactive et durable.

Chaque année, les surfaces agricoles diminuent au profit de l’urbanisation (45ha/année), les ressources naturelles se raréfient le tout dans un contexte économique difficile notamment lié au tourisme d’achat. Pour faire face à ces défis d’envergure, le canton répond aujourd’hui avec une vision concertée, des investissements importants et des actions concrètes.

Une vision concertée pour une agriculture proactive et durable

Afin de doter l’agriculture genevoise d’une vision cohérente et d'une assise durable, le département de l’environnement, des transports et de l’agriculture (DETA) et AgriGenève mènent ensemble des travaux stratégiques pour faire face aux enjeux et contraintes économiques de ce secteur d’activités. Le projet Agriculture 2030 dont les résultats seront publiés en fin d’année, va permettre d’identifier les grands axes de la future politique agricole locale. « Pour sauvegarder et promouvoir notre agriculture, nous devons développer une vision commune et avancer ensemble, c’est un engagement de toute la profession », explique M. Luc Barthassat, conseiller d’Etat.

Une administration plus efficiente au service de la nature et de l'agriculture

Une vision commune également partagée au sein du département : en 2016, sous l’impulsion du conseiller d’Etat, les services de l’agriculture et de la nature ont été réunis au sein d’une même direction générale. « Une année après la fusion, nous dressons aujourd’hui un bilan positif, elle nous permet d’offrir une prestation publique plus efficiente » explique M. Jean-Pierre Viani, directeur de la direction générale de l’agriculture et nature (DGAN).

Agriculture et nature pour une meilleure qualité de vie

Préserver notre nature et maintenir notre agriculture locale est un défi quotidien. La volonté du canton est de travailler sur des actions concrètes et simples pour favoriser l’accès à la nature et valoriser ses richesses. Afin d'assurer le maintien de ce patrimoine, le département élabore actuellement une stratégie consacrée à la biodiversité. Cet outil innovant, qui découle de la loi sur la biodiversité, traite notamment de la conservation des milieux naturels, de la faune et de la flore, mais vise aussi à garantir la préservation d'un espace rural diversifié.

Dans un contexte d’urbanisation croissante, valoriser la nature en ville est aussi un enjeu. Avec la collaboration de nombreux partenaires, le canton conduit dans ce domaine un programme dynamique et novateur intitulé Nature en ville, afin de d'accroître les espaces de verdure au cœur de l’espace urbain. Ces réalisations visent à offrir aux Genevois un meilleur cadre de vie tout en favorisant la biodiversité.

Des actions concrètes pour une agriculture de qualité

A travers la marque de garantie Genève Région-Terre Avenir (GRTA), le canton s’est donné les moyens de s’engager et de soutenir une politique ambitieuse pour manger sain et local en favorisant une agriculture de proximité. Basée sur les valeurs d’équité, de qualité, de proximité et de traçabilité, elle garantit le lien indispensable entre le consommateur et le producteur.

Soucieux de la qualité des produits, le département a constitué un groupe de travail chargé de proposer des solutions à l'utilisation des produits phytosanitaire en agriculture. « La démarche consiste à réunir tous les acteurs locaux concernés autour de la table, afin d'obtenir des résultats qui correspondent au terrain genevois », explique Luc Barthassat.

Concernant l’utilisation des OGM, la position soutenue du canton a été entendue à Berne : le  prolongement du moratoire de 4 ans a été accepté récemment par le Conseil national et le Conseil des Etats.

Investir pour se donner les moyens de réussir

L’agriculture genevoise est aussi un pilier de l’économie locale que le canton défend et soutient à travers des investissements importants. Depuis 2012, des projets d’infrastructures agricoles d’envergure ont bénéficié de subventions et de prêts d’investissement à hauteur d’environ 10 millions de francs, démarches que compte poursuivre le département à travers le dépôt d’une nouvelle loi de soutien à l’investissement, puis du projet de développement régional (PDR 2) qui en découle.

Grâce aux démarches stratégiques et projets structurants qui vont aboutir en 2017, le département se donne les moyens de réussir les défis auxquels l'agriculture et la nature sont confrontés.

Genève,
un canton agricole en chiffres …
 
  • 45 % du canton est en zone agricole
  • 217 millions de francs de production agricole par année
  • 1’636 emplois, dont un tiers est en mains d’oeuvre familiales
  • 21 exploitations bio à Genève en 2016 (5 exploitations en 2000)
  • 500 produits labellisés GRTA
  • 357 entreprises certifiées GRTA
  • 319 restaurants collectifs et privés utilisent 2-3 produits GRTA par jour
  • 2.5 millions de francs, budget de promotion des produits locaux (géré par l’OPAGE)
  • 91 % des Genevois ne sont pas favorables à l’utilisation des OGM dans l’agriculture genevoise (Demoscope)

Pour toutes questions complémentaires sur les sujets suivants, merci de contacter :

  • Agriculture/nature – vision et perspectives - M. Luc Barthassat,  conseiller d’Etat, en contactant M. Marceau Schroeter, responsable communication DETA, tél. 078 603 68 78
  • Agriculture 2030 - M. J.-Pierre Viani, directeur de la direction générale de l’agriculture et nature (DGAN), tél. +41 22 388 71 71
  • Label de garantie GRTA - Phytosanitaires - M. Alexandre de Montmollin, chef du service agronomie (DGAN), tél. +41 22 388 71 71
  • Stratégie biodiversité 2030 - M. Bertrand Von Arx, directeur du service de la biodiversité (DGAN), tél. +41 22 388 55 37
  • Nature en ville - Mme Séverine Evequoz, responsable du programme nature en ville (DGAN), tél. +41 22 388 54 93

 

Agenda des actions concrètes
pour le canton

 

Les rendez-vous des Genevois !

Le département de l’environnement, des transports et de l’agriculture (DETA) invite les Genevoises et Genevois à des manifestations qui illustrent la volonté du canton de favoriser l’accès à la nature et au terroir genevois :

4 mai 2017

Concours Nature en ville : Le concours nature en ville encourage la réalisation d'actions qui favorisent la nature en milieux urbain. Chaque année, plusieurs projets apportent de l'oxygène dans les quartiers à l’aide d’une dotation de 30'000 F. Venez découvrir le prochain palmarès le 4 mai prochain.

21 mai 2017

Fête de la Nature : Pour partager ce patrimoine extraordinaire avec la population, le département de l’environnement, des transports et de l’agriculture (DETA) organise des visites qui présentent la flore et les animaux des réserves du canton. De belles expériences à vivre en perspective…  Après les Bois de Versoix, c'est les bords du Rhône qui sont à l'honneur cette année, des détails suivront prochainement.

8 juillet 2017

Journée cantonale de la randonnée pédestre : Organisée dans le cadre de la nuit suisse de la randonnée (événement de jour comme de nuit), cet événement est une première à Genève ! C’est une invitation à la découverte des richesses naturelles du canton : forêts, nature, aires de loisirs et produits du terroir ! Des informations détaillées suivront prochainement sur le site www.geneveterroir.ch.

17 novembre 2017

Rendez-vous aux Automnales sur le stand « Genève Terroir » de l’Office de la promotion des produits agricole (OPAGE). Différentes manifestations auront lieu notamment la présentation de la publication agriculture en chiffres, la labellisation GRTA des restaurants collectifs et privés et le concours les « toqués de GRTA ».

 


Mise à jour : 03.03.2017